Home page

Global notice COVID-19 Important notice
APOLLINAIRE (G.) – DERAIN (A.). L’Enchanteur pourrissant. Paris, Kahnweiler, 1909, in-4°, lames d’ébène articulées, copeaux d’ébène polie en relief contrecollés, l’ensemble bordé d’ébène en gouttière, au mors bordure de palmier en relief, couture sur nerf, dos de lézard, doublure de nubuck, couverture et dos (J. de Gonet – 2002).
APOLLINAIRE (G.) – DERAIN (A.). L’Enchanteur pourrissant. Paris, Kahnweiler, 1909, in-4°, lames d’ébène articulées, copeaux d’ébène polie en relief contrecollés, l’ensemble bordé d’ébène en gouttière, au mors bordure de palmier en relief, couture sur nerf, dos de lézard, doublure de nubuck, couverture et dos (J. de Gonet – 2002).
APOLLINAIRE (G.) – DERAIN (A.). L’Enchanteur pourrissant. Paris, Kahnweiler, 1909, in-4°, lames d’ébène articulées, copeaux d’ébène polie en relief contrecollés, l’ensemble bordé d’ébène en gouttière, au mors bordure de palmier en relief, couture sur nerf, dos de lézard, doublure de nubuck, couverture et dos (J. de Gonet – 2002).
APOLLINAIRE (G.) – DERAIN (A.). L’Enchanteur pourrissant. Paris, Kahnweiler, 1909, in-4°, lames d’ébène articulées, copeaux d’ébène polie en relief contrecollés, l’ensemble bordé d’ébène en gouttière, au mors bordure de palmier en relief, couture sur nerf, dos de lézard, doublure de nubuck, couverture et dos (J. de Gonet – 2002).
3 More
APOLLINAIRE (G.) – DERAIN (A.). L’Enchanteur pourrissant. Paris, Kahnweiler, 1909, in-4°, lames d’ébène articulées, copeaux d’ébène polie en relief contrecollés, l’ensemble bordé d’ébène en gouttière, au mors bordure de palmier en relief, couture sur nerf, dos de lézard, doublure de nubuck, couverture et dos (J. de Gonet – 2002).

Details
APOLLINAIRE (G.) DERAIN (A.). L’Enchanteur pourrissant. Paris, Kahnweiler, 1909, in-4°, lames d’ébène articulées, copeaux d’ébène polie en relief contrecollés, l’ensemble bordé d’ébène en gouttière, au mors bordure de palmier en relief, couture sur nerf, dos de lézard, doublure de nubuck, couverture et dos (J. de Gonet2002).

ÉDITION ORIGINALE du PREMIER LIVRE d’Apollinaire, de Derain illustrateur et de Kahnweiler éditeur.

Entrepris dès 1898, l’ouvrage connut deux versions : l’une publiée en 1904 dans Le Festin d’Ésope, revue fondée par l’auteur ; la seconde, après avoir été remaniée, fit l’objet de cette publication.
Dans cette première œuvre, on retrouve les thèmes essentiels du poète cubiste : impossibilité de l’amour, obsession du temps, quête de l’identité et exaltation de la création poétique. Elle est au cœur de sa production. Le dernier chapitre « Onirocritique » apparaît comme le prélude du surréalisme.

Premier pas du peintre de Chatou dans l’univers du livre illustré.
Derain se mit au travail en juillet 1909, et l’acheva en septembre. Le livre comporte 32 bois gravés dont 12 hors-texte.
Ces gravures informelles, d’esprit fauve, ont été traduites assez librement, recherchant davantage un enrichissement du texte qu’une paraphrase. François Chapon évoque ici l’art des résonances.

Intronisation de Kahnweiler en tant qu’éditeur.
C’est la première d’une série de publications qui marqueront de leur empreinte le monde du livre illustré au XXe siècle. Novateurs, ces livres obéissent à une politique d’édition très stricte : texte en édition originale, tirage restreint, modestie du format, absence de légende pour les planches et de pagination, parti pris du noir…

L’un des 75 exemplaires sur papier vergé fort à la forme des Papeteries d’Arches.

L’une des plus spectaculaires reliures à lames d’ébène articulées de Jean de Gonet.
La technique de la lame articulée a été développée par ce dernier à partir de 1981.

L’exemplaire a été placé dans une boîte à rabats, à dos de box, titrée au palladium.

Édition limitée à 106 exemplaires numérotés, signés par l’auteur et l’artiste.

Dimensions : 258 x 198 mm.

Peyré, Peinture et poésie, pp. 107-108 ; […], From Manet to Hockney, Victoria & Albert Museum, 26 ; Johnson, Artists’ Books in the Modern Era, 1870-2000,14 ; Pernoud, L’Estampe des Fauves, pp. 79-84 ; […], André Derain, Musée d’Art moderne de la ville de Paris, p. 380 (« Ces gravures sont un adieu au fauvisme ») ; Coron, Jean de Gonet relieur, 2013, n° 29 (jusqu’en 2010, environ soixante-dix reliures à lames articulées ont été créées par le relieur...) et n° 95 (« les reliures a lames articulées, peu nombreuses au début des années 1990, reviennent en nombre – on en compte 28 – de 1997 à la fermeture de l’atelier »).

More from Bibliothèque Marc Litzler

View All
View All