Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
BLOY, Léon (1846-1917). Le Siècle des charognes. Manuscrit autographe daté 6 janvier 1900. 4 pages in-8 (ca. 205 x 125 mm), couvertes d'une écriture très fine à l'encre. Très nombreuses ratures et corrections, marques de crayon de couleur par le typographe. Montés sur onglets dans une reliure en toile havane signée P.-L. Martin. Deux feuillets autographes signés de Joseph Bollery relatifs à ce manuscrit sont reliés en tête.
BLOY, Léon (1846-1917). Le Siècle des charognes. Manuscrit autographe daté 6 janvier 1900. 4 pages in-8 (ca. 205 x 125 mm), couvertes d'une écriture très fine à l'encre. Très nombreuses ratures et corrections, marques de crayon de couleur par le typographe. Montés sur onglets dans une reliure en toile havane signée P.-L. Martin. Deux feuillets autographes signés de Joseph Bollery relatifs à ce manuscrit sont reliés en tête.

Details
BLOY, Léon (1846-1917). Le Siècle des charognes. Manuscrit autographe daté 6 janvier 1900. 4 pages in-8 (ca. 205 x 125 mm), couvertes d'une écriture très fine à l'encre. Très nombreuses ratures et corrections, marques de crayon de couleur par le typographe. Montés sur onglets dans une reliure en toile havane signée P.-L. Martin. Deux feuillets autographes signés de Joseph Bollery relatifs à ce manuscrit sont reliés en tête.

IMPORTANT BROUILLON DE PREMIER JET DE CE TEXTE PUBLIÉ PLUS TARD DANS LA REVUE PAR LE SCANDALE.

La note de Bollery replace ce manuscrit dans son contexte. "Le manuscrit ci-après est le brouillon de premier jet de l'article Le Siècle des charognes qui parut pour la première fois dans le numéro du 4 février 1900 de la revue Par le scandale[...]" Cette pièce, adressée à Édouard Bernaert -- avec qui Bloy se brouilla peu de temps après -- poète belge dont il trace le portrait dans l'Exégèse des lieux communs. "Mon cher Bernaert. Ne pensez-vous pas que le XIXe siècle nommé par vous le 'Siècle des morts', ne serait pas mieux & plus historiquement désigné Siècle des charognes ? Le mot MORT a une force & une beauté qui ne conviennent pas ici [...] Le même Esprit Saint qui déclare la Béatitude des morts veut aussi qu'on prie pour eux & cela est recommandé dans la Liturgie redoutable. Y-a-t-il pour un être humain quelque chose d'aussi important que d'être mort"... Bloy conclut: "[...] je suis d'une très belle posture pour combattre. Songez à la force d'un homme qui n'attend absolument rien des hommes, sinon un dégoût horrible et la plus excessive amertume, ayant eu le coeur saccagé pendant vingt ans".
Post lot text
Autograph piece by Léon Bloy, with many corrections, adressed to the Belgian writer Édouard Bernaert.

More from Collection d'un amateur bibliophile

View All
View All