Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Claude Cahun (1894-1954)
Claude Cahun (1894-1954)
Claude Cahun (1894-1954)
Claude Cahun (1894-1954)
3 More
Artist's Resale Right ("droit de Suite"). If the … Read more
Claude Cahun (1894-1954)

Autoportrait (variante I’m in training...), 1927

Details
Claude Cahun (1894-1954)
Autoportrait (variante I’m in training...), 1927
tirage argentique
image : 10,5 x 7,6 cm.
feuille : 11,7 x 8,7 cm.

gelatin silver print
image : 4 1/8 x 3 in.
sheet : 4 5/8 x 3 3/8 in.
Provenance
Galerie Berggruen & Cie, Paris
Acquis directement auprès de celle-ci par le propriétaire actuel en 1999
Literature
Catalogue d’exposition, Claude Cahun, Jeu de paume, Paris, 2011. pp. 27.
Exhibited
Paris, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Claude Cahun, 22 juin - 17 septembre 1995.
Special Notice

Artist's Resale Right ("droit de Suite"). If the Artist's Resale Right Regulations 2006 apply to this lot, the buyer also agrees to pay us an amount equal to the resale royalty provided for in those Regulations, and we undertake to the buyer to pay such amount to the artist's collection agent.
Please note that in addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 5.5% inclusive of VAT of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds).

Brought to you by

Lionel Gosset
Lionel Gosset

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition Report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Cet autoportrait de Claude Cahun dévoile une ambivalence entre timidité et insistance, vulnérabilité et autorité, fémininité et masculinité. Il reflète son questionnement constant pour le dédoublement, la dualité ou encore la fusion de plusieurs personnages et sexualités, souvent difficiles à saisir.
A l’instar de l’allégorie du miroir, renvoyant l’image inversée sur le dépoli au sein même de l’appareil, l’artiste traduit le double dispositif de la photographie : elle distingue d’une part la vérité photographique, ce qu’elle nomme « l’aventure visible », et d’autre part la théâtralité de l’image reflétée : « l’aventure invisible », rimant avec tamorphoses et mises en scènes.
La protagoniste se présente debout, devant un fond de studio improvisé. L’air neutre, comme sur une photographie d’identité, nous la voyons fixer l’objectif, ou plutôt le miroir à l’intérieur de celui-ci, permettant une représentation alternative d’elle-même.
Une phrase inscrite en travers de sa poitrine s’adresse directement au spectateur : I am training, dont kiss me. Elle relève de cette ubiquité entre femme et homme et souligne une ambigüité de l’être, d’autant plus symbolisée par des ornements renvoyant aussi bien à la pin-up féminine (tétons collés, rouge à lèvres, cœurs sur les joues, bouclettes) qu’à la virilité masculine, dépeinte par une poitrine aplatit, des cheveux courts et une barre de musculation.
Figure de l’androgynie, c’est dans ce manège de l’autoreprésentation hantée par le mythe de Narcisse que Cahun réalise ce portrait en 1927, au goût surréaliste. Elle exprime son désir d’être autre et fait basculer la réalité photographique dans cette « aventure invisible ». L’image devient alors une puissante force de transformation et la source d’une nouvelle image de soi.

More from Collection Marion Lambert

View All
View All