Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
ENTOURAGE DE LÉONARD DE VINCI (ANCHIANO 1452-1519 CLOS-LUCÉ)
ENTOURAGE DE LÉONARD DE VINCI (ANCHIANO 1452-1519 CLOS-LUCÉ)

Portrait d'homme de profil vers la gauche, portant un bonnet

Details
ENTOURAGE DE LÉONARD DE VINCI (ANCHIANO 1452-1519 CLOS-LUCÉ)
Portrait d'homme de profil vers la gauche, portant un bonnet
pierre noire, estompe sur papier brun
37,1 x 25,6 cm.
Provenance
John B. Skippe (1742-1811), avec son montage et inscription associés 'Leonardi da Vinci';
Edward Holland Martin; Christie's, Londres, 20-21 novembre 1958, lot 155, ill. (catalogue par A.E. Popham, comme 'Attribué à Piero di Cosimo'; adjugé 3.000 gns);
acquis par Matthiesen Gallery, Londres.
Avec Kate Ganz Gallery, New York, 1993.
Collection particulière française.
Literature
J. Wood, Rubens. Copies and adaptations from Renaissance and later artists: Italian artists, III. Artists working in Central Italy and France, Londres, 2011, I, p. 117.

Brought to you by

Bénédicte Wagner
Bénédicte Wagner

Lot Essay

L'ancienne attribution de cette feuille à Piero di Cosimo revient au célèbre historien de l'art Arthur E. Popham. Dans la notice du catalogue de la vente de la collection John Skippe en 1958, le grand connoisseur excluait une attribution à Léonard de Vinci - nom inscrit par l'amateur sur le montage. Néanmoins, Popham reconnaissait des affinités entre cette tête et les figures de la Bataille d'Anghiari de Léonard et suggérait qu'il s'agisse soit d'une oeuvre d'après un dessin perdu du maître, soit (et plutôt) d'une oeuvre d'un artiste fort influencé par Léonard, comme Piero di Cosimo (1462-1521).
Popham rapprochait le présent dessin du Portrait de Francesco Giamberti da Sangallo peint par Piero di Cosimo après 1480 et aujourd'hui conservé au Rijksmuseum d'Amsterdam (M. Bacci, Piero di Cosimo. L'opera completa, Milan, 1976, no. 37). Si quelques ressemblances existent entre le présent dessin et le tableau, elles sont plutôt d'ordre général: le portrait d'homme de profil portant un béret est un motif récurrent dans les portraits italiens de la Renaissance, que ce soit en peinture, en dessin, en gravure ou en médaille. De plus, la physionomie du personnage diffère entre le dessin et le tableau, et le style graphique trouve peu de similitudes dans l'oeuvre dessiné de Piero. La seule feuille de ce dernier qui puisse techniquement se rapprocher du présent portrait est un Paysage avec saint Jérôme pénitent (Galleria degli Uffizi, Florence ; Fra Angelico to Leonardo : Italian Renaissance drawings, cat. expo., Londres-Florence, 2010-11, no. 70), exécuté à l'aide d'une même pierre noire dense et épaisse.
Popham comparait déjà la présente étude à un profil d'homme similaire (quelques différences dans la forme du béret, du nez et de l'oreille) attribué à Rubens et aujourd'hui conservé à la Morgan Library and Museum de New York (Wood, op. cit., no. 169). Ce dernier porte une inscription manuscrite de Rubens qui identifie le modèle comme étant 'Niccolo da Uzzano', un banquier et homme d'état florentin du début du XVe siècle, identification aujourd'hui obsolète. Le dessin appartient à un groupe de feuilles par des maîtres anciens amplement retouchées par Rubens (Wood, p. 117).
Il semble probable que le présent dessin et la feuille attribuée à Rubens dérivent d'un même prototype perdu de Léonard. Comme le soulignait déjà Popam, les physionomies des visages, un peu exagérées, ne sont pas sans rappeler les nombreuses têtes de grotesques de l'artiste. De par sa taille et sa technique, cette feuille rappelle le grand dessin de Léonard représentant une Caricature d'homme de profil tourné vers la droite conservé à Oxford, Christ Church (Leonardo da Vinci, master draftsman, cat. expo., Metropolitan Museum of Art, New York, 2003, no. 92). Même si aucun grotesque connu dans l'oeuvre graphique de Léonard ne montre le même modèle que celui portraituré sur le présent dessin, des similitudes existent par exemple avec une étude attribuée à Francesco Melzi (Windsor Castle, Royal Library, inv. RL 12491; The Divine and the Grotesque, cat. expo., Edinburgh, 2002-2003, no. 37, pp. 86-87).

More from Dessins anciens et du XIXe siècle incluant la collection I.Q van Regteren Altena

View All
View All