FAUTEUIL EN CABRIOLET D'EPOQUE LOUIS XV
ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a c… Read more
FAUTEUIL EN CABRIOLET D'EPOQUE LOUIS XV

ESTAMPILLE DE JEAN BOUCAULT, VERS 1740

Details
FAUTEUIL EN CABRIOLET D'EPOQUE LOUIS XV
ESTAMPILLE DE JEAN BOUCAULT, VERS 1740
En hêtre mouluré et sculpté, le dossier mouvementé, la ceinture centrée d'un cartouche cordéiforme, estampillé BOUCAULT sous la ceinture arrière avec une marque au fer non identifiée, couverture de soie à fond vert
H.: 87 cm. (34 in.) ; L.: 69 cm. (27 1⁄4 in.)
Jean Boucault, reçu maître en 1728
Provenance
Frederick P. Victoria & Son. New York
Literature
BIBLIOGRAPHIE COMPARATIVE :
B. Pallot, L’Art du siège au XVIIIe siècle en France, Courbevoie, 1987, pp. 34-35 et 131
B. Pallot, Le Mobilier du Musée du Louvre. Tome 2. Sièges & consoles (menuiserie) XVIIe et XVIIIe siècles, Dijon, 1993, p. 87
B. Pallot, "Les Sièges de la collection Karl Lagerfeld" in L'Estampille - L'Objet d'Art n° 346 (avril 2000) pp. 42-57
David Langeois et al., Steinitz Antiquaires, Paris, 2002, pP. 132-136
Special notice

ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 5.5% inclusive of VAT of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds)
This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.
Post lot text
A LOUIS XV BEECHWOOD ARMCHAIR STAMPED BY JEAN BOUCAULT, CIRCA 1740

Brought to you by

Simon de Monicault
Simon de Monicault Head of Department

Check the condition report or get in touch for additional information about this

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Ce délicat fauteuil est issu de la production de Jean Boucault (1705-1786) ébéniste sous Louis XV , reçu maître en 1728. Les meubles estampillés Boucault demeurent assez rares. En effet, malgré la durée de son exercice professionnel, le fabricant de fauteuils a peu produit sous son nom. Le dossier concave de ce siège en cabriolet fait écho aux lignes serpentines de la ceinture et des pieds. Cette sinuosité est parfaitement contrebalancée par le morcellement des différentes parties du fauteuil. En effet, on retrouve sur celui-ci la fameuse volute d’attache dossier-assise, dont le mouvement est accentué par un jeu sur les moulures et sculptures du bois. Le présent fauteuil est à rapprocher du plus célèbre mobilier de Jean Boucault, dont l’essentiel est conservé au musée du Louvre (cf. Bibliographie comparative ; Inv. OAP 232). En raison de leurs très nombreuses similitudes, on peut imaginer que notre fauteuil cabriolet et les fauteuils à la reine du Louvre aient fait initialement partie d’un seul et même ensemble.

More from Dalva Brothers II

View All
View All