Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
HELMUT NEWTON (1920-2004)
This item will be transferred to an offsite wareho… Read more
HELMUT NEWTON (1920-2004)

Big Nude II, Paris, 1980

Details
HELMUT NEWTON (1920-2004)
Big Nude II, Paris, 1980
tirage argentique monté à sec sur un carton de conservation, tiré en janvier 1982 par Marc Picot
titré, daté, numéroté '1/3' et fait référence à un certificat d'authenticité accompagnant l'oeuvre 'signé, titré et annoté à l'encre' sur une étiquette d'Hamilton's Gallery (au dos du montage)
image/feuille 200 x 119 cm. (78 x 46 in.)
Cette oeuvre est accompagnée d'une note signée de la main de l'artiste sur laquelle on lit 'Certificate of Authenticity/ "Big Nude II"/ Paris 1980/ Print date: January 1982/ Printer: Mark P.' sur un papier à en-tête de l'artiste.
Provenance
Acquis directement auprès de l’artiste par le collectionneur au début des années ’80.
Literature
‘Constat de Beauté’, Vogue, Paris, octobre 1980, p. 226; Bernard Lamarche-Vadel, Artistes Revue bimestrielle d'art contemporain, Paris, janvier-février 1981, p. 44; Bernard Lamarche-Vadel, Helmut Newton, Editions du Regard, 1981, un-paginated; Helmut Newton, Auf Dem Photographischen Werk, Schirmer / Mosel, 1993, pl. 60;
Helmut Newton, Pages from the Glossies: Facsimiles 1956-1998, Scalo, Zurich, 1998, p. 434;
Helmut Newton, Sumo, Taschen, Cologne, 1999; Helmut Newton: Work, Taschen, Cologne, 2000, p. 174.
Special Notice

This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.
Post Lot Text
GELATIN SILVER PRINT, PRINTED JANUARY 1982 BY MARC PICOT, DRY-MOUNTED ON ARCHIVAL BOARD TITLED, DATED, NUMBERED '1/3' AND REFERENCING AN ACCOMPANYING ‘SIGNED, TITLED AND ANNOTATED IN PEN’ CERTIFICATE OF AUTHENTICITY, ON HAMILTON'S GALLERY LABEL (BACKING BOARD), WITH ACCOMPANYING SIGNED NOTE IN ARTIST’S HAND THAT READS ‘CERTIFICATE OF AUTHENTICITY / “BIG NUDE II”/ PARIS 1980 / PRINT DATE: JANUARY 1982 / PRINTER: MARK P.’ ON ARTIST’S HEADED PAPER.

Lot Essay

Big Nude II d’Helmut Newton fait partie de la première et la plus importante série des études de nus debout grandeur nature que l’artiste initia en 1980. Ce premier ensemble fut réalisé dans un contexte bien particulier – une séance de shooting pour Vogue Paris « Constat de Beauté ». L’origine est fascinante puisqu’elle révèle un aspect essentiel de la sensibilité de Newton et les étapes nécessaires à la réalisation d’une image.

Les Big Nudes sont photographiés de manière directe et frontale. Pour chaque image, les modèles posent devant un papier blanc en toile de fonds, un éclairage direct latéral à la droite du photographe diffusant une lumière rasante qui sculpte le corps du modèle tout en dévoilant une ombre sombre et douce en retrait et légèrement sur la gauche. La neutralité du contexte du studio est rare chez Newton, qui préférait faire poser ses modèles dans des atmosphères plus vivantes – chambres d’hôtels, élégants appartements, restaurants, rues. Essentiel dans son mode opératoire, était sa vive observation des scénarii, des gestes et des protocoles en société qu’il pouvait recréer en donnant à ses images une authentique dimension documentaire. Il notait qu’il était un photographe qui ne photographiait pas ce qu’il voyait mais ce qu’il « avait vu ». Ses images sont judicieuses, elles sont la retranscription stylisée d’une réalité observée, ou s’entrelacent subtilement l’artifice et le document.

Les « Big Nudes » correspondent à ce mode de fonctionnement d’une manière inattendue. Ils sont la réinterprétation d’une situation observée. Newton explique ‘En 1980, j’ai pu voir des photos de presse montrant les bureaux d’une section spéciale de la police allemande responsable de la capture du groupe terroriste Bader-Meinhof. Elles étaient grandeur nature, des photographies en pied des membres du groupe ; quelques-unes étaient punaisées aux murs ; d’autres étaient visibles sur les écrans d’ordinateurs. Inspiré par les photos grandeurs natures des terroristes politiques de la police allemande, j’ai commencé en 1980…ma série des nus la plus connue’.

Newton photographie ses premiers Big Nudes peu de temps avant une exposition commerciale essentielle. Elle se déroula à la Galerie Daniel Templon, à Paris, à l’automne 1981 et fut la première dans laquelle Newton exposa ses tirages grands-formats. Six ans auparavant, lors de sa première exposition solo à la Galerie Nikon, ses images noir et blanc furent toutes tirées à une échelle plus intime- typique du milieu des années 70 – sur un papier 30x40cm. (12x16in.). Les premiers Big Nudes présentés grandeur nature à l’exposition de la galerie Templon, sont à l’origine de la nouvelle orientation de son travail. Après tant d’années durant lesquelles la page de magazine avait été son principal et exclusif exutoire, Newton pouvait maintenant explorer l’immense potentiel de son travail, à l’échelle du mur.

Le tirage présenté est le premier d’une édition de trois exemplaires. Il fut tiré en janvier 1982 par le tireur favori de Newton à l’époque, Marc Picot chez Central Color, sous le contrôle attentif du photographe. Il est monté, encadré et porte l’étiquette de la Galerie Hamiltons confirmant les détails de l’édition. Acquis auprès de l’artiste directement peu de temps après sa réalisation, il a depuis toujours été conservé par le même collectionneur. Il s’agit de la première fois qu’un tirage Big Nude II de cette série très limitée est présenté en vente aux enchères).

Helmut Newton's ‘Big Nude II’ is from the first and most important set of the dramatic life-size standing nude figure studies that he initiated in 1980. This first set was made in a very specific context – for a Paris Vogue shoot 'Constat de Beauté’. The back-story is a fascinating one that reveals essential aspects of Newton's sensibility and picture-making procedures.

The ‘Big Nudes’ are shot in a very direct, confrontational way. In each case the model is posed on a blain white paper backdrop, a direct, low side-light to the photographer's right casting a raking illumination that sculpts the model's body and features, meanwhile casting a dark, soft-edged shadow behind and slightly to our left of the figure. The neutrality of the plain studio context is uncommon for Newton, who loved to situate his figures in mood-setting locations – hotel rooms, elegant apartments, restaurants, city streets. Fundamental to his modus operandi was his sharp observation of scenarios, gestures, and social protocols that he might recreate to give an authentic documentary quality to his images. He has noted that he is a photographer who photographs not what he sees but 'what he has seen'. His pictures are shrewd, stylised reconstructions of observed realities, subtly interweaving artifice and document.

The ‘Big Nudes’ fit this pattern in an unexpected way. They are indeed the recreation of something observed. Newton explains: ‘In 1980, I came across some press photos showing the offices of a special branch of the German police responsible for capturing the Bader-Meinhof terrorist group. There were life-size, full-length photographs of members of the group; some were pinned to the walls; other images were visible on computer screens. Inspired by the German Police’s life-size identity photos of political terrorists, I began in 1980…my most successful series of nudes.’

Newton shot his first ‘Big Nudes’ shortly before a pivotal commercial exhibition. This was staged at the Galerie Daniel Templon, Paris, in the autumn of 1981 and was the first time that Newton made a key feature of large-format prints. Six years previously, at his first one-man show at the Galerie Nikon, his black and white images were all printed on a more intimate scale – typically for the mid-70s – on 12x16in paper (30x 40cm). The first ‘Big Nudes’, presented life-size in the Galerie Templon show, were a powerful element of this new venture. After so many years in which the magazine page had been his exclusive or principal outlet, Newton was now exploring the great potential of his work on the wall, dramatically scaled.

The present print is the first from an edition of three. It was printed in January 1982 by Newton's favoured printer at the time, Marc Picot at Central Color, under the photographer's exacting supervision. It is mounted and framed and bears a Hamiltons Gallery label confirming the edition details. The print was acquired directly from the photographer soon after it was created by the collector now consigning it for sale. We can find no auction record of the other prints from this tiny edition of ‘Big Nude II’.

More from Photographs, Icons & Style

View All
View All