Home page

Global notice COVID-19 Important notice
KAREL APPEL (1921-2006)
" f " : In addition to the regular Buyer’s premium… Read more PROVENANT D'UNE IMPORTANTE COLLECTION PRIVÉE AMÉRICAINE
KAREL APPEL (1921-2006)

Two birds and a Flower

Details
KAREL APPEL (1921-2006)
Two birds and a Flower
signé et daté 'K. Appel 51' (en bas vers la gauche); signé, daté et situé 'K. Appel 1951 Liège' (au dos)
huile sur toile
114.5 x 120 cm. (45 1/8 x 47¼ in.)
Peint en 1951.
Provenance
Martha Jackson Gallery, New York
Literature
J.-C. Lambert, Cobra, Anvers, 1983 (illustré p. 195).
Exhibited
Liège, Palais des Beaux-Arts, Seconde Exposition internationale d'art exprimental, octobre-novembre 1951.
New York, Martha Jackson Gallery, Karel Appel: The Early Fifties. Paintings, gouaches, drawings, ceramics 1950-1956, septembre-octobre 1973 (illustré au catalogue d'exposition, non paginé).
Special Notice

" f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.49% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit.(Please refer to section VAT refunds)
Post Lot Text
'TWO BIRDS AND A FLOWER'; SIGNED AND DATED LOWER LEFT, SIGNED, DATED AND SITUATED ON THE REVERSE; OIL ON CANVAS.
Sale Room Notice
Please note that this work has been exhibited in Liege, Palais des Beaux-Arts, Seconde Exposition internationale d'art expérimental, October-November 1951.


Veuillez noter que cette oeuvre a été exposée à Liège, Palais des Beaux-Arts, Seconde Exposition internationale d'art expérimental, octobre-novembre 1951.

Brought to you by

Eloïse Peyre
Eloïse Peyre

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition Report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

L'oeuvre est enregistrée aux archives de la Fondation Karel Appel.

J'aurais aimé être un oiseau
Et voler au-dessus des champs
Que le paysan n'aurait pas ensemencés
Et d'où le cheval de labour serait absent
Les gens seraient assis soupirant dans des camps
Mais les oiseaux voleraient libres

J'aurais aimé être un oiseau
Pas le lapin que je mange
Pour apaiser ma faim


Alfred Frankenstein, Karel Appel, New York 1969, p.32.


Comme celui de nombreux artistes de sa génération, l'art d'Appel fut une réponse directe à l'horreur existentielle de la Deuxième Guerre mondiale. Adhérant à un nouvel expressionisme primitif, et évitant consciencieusement toutes les chausse-trapes de la pensée ou de l'idéologie occidentale, Appel et les membres du groupe CoBrA recherchèrent les expressions premières des cultures primitives, les visions des animaux ou des enfants, l'art brut des soi-disant primitifs modernes et les expressions artistiques des fous.
Lorsqu'on demanda à Appel ce qui l'inspirait, il répondit: 'Je ne sais pas. Je suis toujours inspiré, c'est la vie. La journée toute entière est la vie. Lorsque je n'ai pas d'inspiration, je suis malade, je reste au lit. J'ai commencé à voyager après la guerre, mais c'était par obligation, une semaine ici, quelques mois par là chez des paysans, me cachant - à Liège en 1946, puis Anvers, Bruxelles, Gand et en 1947 à Paris avec Corneille.' (in A. Frankenstein, Karel Appel, New York, 1969, p.98)
Two birds and a flower est une des premières oeuvres de la plénitude d'Appel. Elle date de 1951, l'année de la séparation du groupe CoBrA. L'artiste venait de s'installer en 1950 à Paris, centre névralgique des activités du groupe CoBrA, et ce changement eut un effet bénéfique immédiat sur son oeuvre. Bien que totalement inconnu en France à l'exception du cercle de ses contemporains nord-européens c'est en France que son art s'épanouit.
L'inscription au dos, 'Liège', fait référence à la cité belge où il se rendit pour la première fois en 1946 en compaganie du peintre Corneille. Après avoir traversé ensemble la frontière entre la province néerlandaise du Limbourg et la Belgique, il logea chez la soeur de Corneille, et c'est dans cette ville qu'il rencontra son premier collectionneur Ernest Van Zuylen.
L'oeuvre de Karel Appel évoque des visions fortement expressionnistes et hautes en couleurs chargées de la vitalité et de la vérité inhérentes à des sujets aussi élémentaires que sont les animaux et les enfants, par le biais d'images brutes, puissamment construites dans une sorte d'iconographie de la protestation. Dans Two birds and a Flower la description de l'innocence de la pastorale idyllique, et la naïveté voulue du style avec lequel Appel l'a rendue, agissent comme faire-valoir pour le monde moderne, la ligne de démarcation à partir de laquelle nous mesurons notre chute en disgrâce.

More from Art Contemporain

View All
View All