Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
MAN RAY (1890-1976)
" f " : In addition to the regular Buyer’s premium… Read more COLLECTION PRIVEE JAPONAISE
MAN RAY (1890-1976)

Primat de la matière sur la pensée, 1929

Details
MAN RAY (1890-1976)
Primat de la matière sur la pensée, 1929
tirage argentique solarisé
signé au crayon (au verso)
28.5 x 22.4 cm. (11¼ x 8¾ in.)
Provenance
Julien Levy, New York
Literature
A.Breton, Le Surréalisme au service de la révolution, Paris, No.3, décembre 1931 (autre version illustrée); J-H. Martin, Man Ray Photographe, Philippe Sers, Paris, 1981, publié à l'occasion de l'expostion au Musée national d'art moderne, pp. 20-21 (autre version illustré); R.Krauss, J.Livingston, D. Ades; L'Amour fou: Photography and Surrealism, Corcoran Gallery of Art, New York, 1985 (variante couverture)
Special Notice

" f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.49% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit.(Please refer to section VAT refunds)
Post Lot Text
SOLARIZED GELATIN SILVER PRINT; PRINTED 1929; SIGNED IN PENCIL ON THE VERSO.

Brought to you by

Marie-Sygnes Le Baud
Marie-Sygnes Le Baud

Lot Essay



L'homme est-il matière, l'homme est-il esprit ? Cette question a parcouru l'histoire de la philosophie et celle de la science aussi bien dans sa puissance de création que dans son explication de l'être et du monde. Deux courants de pensée s'opposent. Un premier qui défend la thèse selon laquelle l'idée est première, cause de la pensée ; c'est l'idéalisme. Un autre courant défend au contraire que la matière préexiste à la pensée.

Si l'adhésion des surréalistes au matérialisme est connue, celle de Man Ray devient explicite dans l'oeuvre titrée Primat de la matière sur la pensée faisant une référence directe aux thèses de Marx, Hegel ou Alain Badiou.

C'est en 1929 que Man Ray découvre avec Lee Miller la solarisation (effet Sabatier). Il s'agit d'une réexposition du négatif en cours de développement ; La solarisation constitue un voile, une ombre autour du sujet photographié avec un liseré caractéristique soulignant le contour comme un trait de crayon. Certaines valeurs sont inversées par rapport à un développement normal. Ce procédé doit permettre d'accéder à une vérité au-delà de ce qui existe. Utilisée entre autres pour la photographie des nus, Man Ray nous offre un corps qui devient irréel, fantasmagorique, une sorte de matérialisation du sujet photographié, Meret Oppenheim.

En resserrant le cadrage, l'artiste efface tout repère géographique ou physionomique contribuant à l'effacement de l'identité ou du sujet. Man Ray apporte une nouvelle vision de la femme qui est avant tout une source d'inspiration de sa création ; en jouant avec la lumière capable de capter l'invisible, il rend visible le rayonnement spirituel de la beauté transformant ce portrait en une icône irradiée.

More from Photographies

View All
View All