MEUBLE A HAUTEUR D'APPUI D'EPOQUE NAPOLEON III
MEUBLE A HAUTEUR D'APPUI D'EPOQUE NAPOLEON III

ESTAMPILLE DE MATHIEU BEFORT, DIT BEFORT JEUNE, LES BRONZES SIGNES CHRISTOFLE, VERS 1860

Details
MEUBLE A HAUTEUR D'APPUI D'EPOQUE NAPOLEON III
ESTAMPILLE DE MATHIEU BEFORT, DIT BEFORT JEUNE, LES BRONZES SIGNES CHRISTOFLE, VERS 1860
En placage d'ébène des Indes et de satiné, ornementation de bronze ciselé et doré, le dessus de marbre noir de Belgique, le corps central à décor d'un vase surmonté d'un couple à trois portes dont deux ouvrant et découvrant deux étagères, les côtés à pan coupé ornés d'un couple, reposant sur des pieds en toupie, estampillé deux fois sur le montant arrière BEFORT JEUNE, les bronzes signés CHRISTOFLE
Hauteur: 113,5 cm. (44¾ in.) ; Largeur: 115 cm. (45¼ in.) ; Profondeur: 41,5 cm. (16¼ in.)
Post lot text
A NAPOLEON III ORMOLU-MOUNTED EBONY MEUBLE-A-HAUTEUR-D'APPUI STAMPED BY MATHIEU BEFORT, DIT BEFORT JEUNE, THE MOUNTS SIGNED BY CHRISTOFLE, CIRCA 1860

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

La seconde moitié du XIXème siècle est marquée par l'Historicisme, ce désir d'un renouveau des styles passés. Ainsi le présent meuble d'appui, orné de chutes de fleurs, de rinceaux et de personnages classiques debout sur des consoles est-il inspiré du style Louis XVI et des créations de l'époque, notamment celles du fameux ébéniste Adam Weisweiler. On peut également rapprocher les figures qui ornent les montants avec celles du bureau de Marie-Antoinette livré pour son cabinet intérieur au château de Saint-Cloud.
Nommé Béfort Jeune en raison de son estampille, Mathieu Béfort (1813-1882) est très vite réputé comme spécialisé dans la réédition de meubles du XVIIIème. Ainsi son atelier est-il décrit en 1848 dans le Bottin du commerce : "Béfort Jeune, marqueteur, spécialité de meubles Boule-Riesener, bois rose, porcelaine et mosaïque". Connu pour sa production de meubles de marqueterie Boulle, il réalise également des meubles de style Louis XVI, s'inspirant en particulier des oeuvres de Weisweiler et de Riesener. Ces inspirations se confirment par la présence de nombreux dessins d'époque Louis XIV, Louis XV et Louis XVI dans l'atelier de Mathieu Béfort, qui ont été vendus à sa mort à la maison Veuve Sormani et Fils.
Pour les ornements de bronze, l'ébéniste a collaboré avec la maison Christofle.
Nous remercions pour son aide pour la rédaction de cette notice Madame Tatiana Luginbuhl ; elle est l'auteure du mémoire "Le marché actuel de la marqueterie Boulle du XIXe siècle, à travers l'étude des oeuvres de Mathieu Béfort".

More from 500 ans : Arts Décoratifs Européens

View All
View All