PIERRE-PAUL PRUD'HON (CLUNY 1758-1823 PARIS)
PIERRE-PAUL PRUD'HON (CLUNY 1758-1823 PARIS)
1 More
PIERRE-PAUL PRUD'HON (CLUNY 1758-1823 PARIS)

Masque de Napoléon

Details
PIERRE-PAUL PRUD'HON (CLUNY 1758-1823 PARIS)
Masque de Napoléon
avec inscriptions par Eudoxe Marcille (sur une étiquette, verso du cadre)
pierre noire, estompe, gouache blanche
15,5 x 12,5 cm (5 7⁄8 x 4 1⁄2), ovale

Provenance
Vente Alexandre Tardieu, Paris, 12 novembre 1844, lot 11.
Acquis lors de cette vente par François Marcille (1790-1856).
Eudoxe Marcille (1814-1890) jusque 1890 ; puis par descendance aux actuels propriétaires.
Literature
E. de Goncourt, Catalogue raisonné de l'œuvre peint, gravé et dessiné de P. P. Prud'hon, Paris, 1876, pp. 66-67, 324, n° 23.
J. Guiffrey, L'Œuvre de P.-P. Prud'hon, Paris, 1924, pp. 156-157, 484, n° 423.
Exhibited
Paris, galerie Martinet, Tableaux et dessins de l'École française ancienne tirés de collections d'amateurs. Deuxième exposition, 1860, n°37bis.
Paris, École des Beaux-Arts, Exposition des œuvres de Prudhon au profit de sa fille, 1874, p. 52, n° 129.
Paris, galerie des Champs-Elysées, Exposition historique et militaire de la Révolution et de l'Empire, 1895, n° 174.
Paris, Palais des Beaux-Arts (Petit Palais), P.-P. Prudhon, 1922, p. 28, n° 146.
Paris, musée Jacquemart-André, Pierre-Paul Prudhon : 1758-1823, 1958, p. 30, n° 80.
Post lot text
PIERRE-PAUL PRUD'HON, MARK OF NAPOLEON, BLACK CHALK, STUMP, HEIGHTENED WITH WHITE, OVAL
Pierre-Paul Prud’hon painted the portraits of several members of the imperial family, starting with Napoleon. Laurent Dabos reused the present drawing in a larger composition, which was subsequently engraved by Tardieu and Aubert. The engraving differs slightly from the drawing, notably the presence of a crown of laurels and stars surrounding Napoleon's head, from which rays of light emanate. In the lower part of the engraving, two eagles hold a standard with ‘Napoléon le grand’ [Napoleon the Great] with a geographic map in the background, an allegory signifying the important position of Napoleon’s France in the world (De Goncourt, op. cit., p. 66, n° 23). A second version of this engraving from 1823, entitled ‘Hélas ! je ne viens point célébrer sa mémoire/ La voix du monde entier parle assez de sa gloire’ [Alas! I do not come to celebrate his memory / The whole world speaks enough of is glory] illustrates in the lower part of the composition the dead Emperor draped in a sheet, his body replacing several countries on the globe. The head of Napoleon, with its halo of shining rays of light, also figures in the composition (Paris, bibliothèque nationale de France, Cabinet des Estampes, cote DC37. T.5/ E 027959 et E027960).
A replica of this portrait previously in the Walferdin collection, whose current whereabouts are unknown, was offered in a Paris sale on 18 May 1860, lot 112. It would have been created to decorate the furniture made for the King of Rome. Another copy is in the collection of the Petit Palais in Paris, given to the museum by Pierre-Amédée Pichot in 1921 (inv. PPD 1294).


Brought to you by

Pierre Etienne
Pierre Etienne International Director, Deputy Chairman, Old Master Paintings

Check the condition report or get in touch for additional information about this

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Pierre-Paul Prud’hon portraiture plusieurs membres de la famille impériale, à commencer par Napoléon. Le présent dessin est réutilisé par Laurent Dabos dans une composition plus large, gravée par Tardieu et Aubert, avec quelques différences, notamment la présence d’une couronne de lauriers et d’étoiles qui entourent la tête de Napoléon et d’où partent des rayons lumineux. Dans la partie inférieure de cette gravure, deux aigles tiennent un étendard ‘Napoléon Le grand’ avec une carte géographique de l’arrière-plan, tel une allégorie qui représente ‘la place importante occupée sur le globe par la France de Napoléon le Grand’ (Goncourt, op. cit., p. 66, n°23). Une deuxième version de cette gravure, datée 1823 et titré ‘Hélas ! je ne viens point célébrer sa mémoire/ La voix du monde entier parle assez de sa gloire’ illustre dans la partie inférieure l’Empereur mort recouvert d’un drap sur le globe à la place des différents pays. La tête de Napoléon entourée de rayons lumineux est toujours en place (fig. 1).

Une réplique de ce petit portrait ovale, non localisée, provenant de la collection Walferdin est passée en vente à Paris, le 18 mai 1860, lot 112. Elle aurait été exécutée pour l’ornement des meubles destinés au roi de Rome. Une autre copie tardive est conservée au Petit Palais à Paris et provient du leg Pierre-Amédée Pichot en 1921 (inv. PPD 1294).




More from Maîtres Anciens - Dessins, Peintures, Sculptures

View All
View All