Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
RAOUL DUFY (1877-1953)
RAOUL DUFY (1877-1953)

Voiliers et barques dans le port

Details
RAOUL DUFY (1877-1953)
Voiliers et barques dans le port
signé 'R. Dufy' (en bas à droite)
huile et traces d'encre sur toile
54 x 65 cm. (21½ x 25 5/8 in.)
Peint en 1907
Provenance
Sir Anton Dolin, Paris.
Acquis auprès de celui-ci par la famille du propriétaire actuel, dans les années 1970.
Literature
M. Laffaille et F. Guillon-Laffaille, Raoul Dufy, catalogue raisonné de l'oeuvre peint, Paris, 1985, supplément, p. 25, no. 1830 (illustré).
Post Lot Text
'SAILING BOATS AND BARQUES IN THE HARBOUR'; SIGNED LOWER RIGHT; OIL AND TRACES OF INK ON CANVAS.

Brought to you by

Léonore Vitry
Léonore Vitry

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition Report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Au Salon d'Automne de 1905, Raoul Dufy découvre la "cage aux fauves" où s'exposent notamment Matisse, Derain et Vlaminck. Durant quelques années, il va faire à son tour l'expérience du fauvisme. Au cours de l'été 1907, accompagné de Marquet, Dufy peint les côtes du Havre et de Sainte-Adresse. C'est peut-être l'une de ces plages normandes qui est ici représentée avec une luminosité digne des paysages de Collioure par Derain.

C'est à cette période que Dufy acquiert la maîtrise des tons purs et de l'arabesque dont il ne se départira plus. Dans Voiliers et barques dans le port, les couleurs virevoltent en aplats légers faisant à peine leurs jonctions. Le rythme, déjà, courbe les voiles des bateaux et exprime une griserie joyeuse. Dufy nous propose une vision épurée mais merveilleusement vivante d'un port de pêche. L'artiste qui dira "je fais de la couleur l'élément créateur de lumière" module ici la réalité et le reflet, le chaud et le froid, la douceur du rose et l'aciduité du jaune qui ne sont pas sans rappeler les audaces de Véronèse.

Le peintre tend à faire disparaître le ciel, en cadrant ses compositions sur ses embarcations. Seuls des ensembles de touches parallèles caractérisent les plans, et pourtant la bidimensionnalité de la toile est rompue par la verticalité des mâts. Malgré la géométrie et la densité des formes, la peinture de Dufy offre une composition vibrante et lumineuse.


At the Salon d'Automne in 1905, Raoul Dufy discovered the "cage aux fauves" ("cage of wild beasts"). He went on to experiment with Fauvism for several years. During the summer of 1907, accompanied by Marquet, Dufy painted the coasts of Le Havre and Sainte-Adresse. It may be one of those Normandy beaches that is represented here, with luminosity worthy of Derain's views of Collioure.

It was during this period that Dufy mastered the use of pure tones and the arabesque style which he would never abandon. In
Voiliers et barques dans le port, the colours swirl in light blocks which barely meet. The rhythm of the painting swells the sails of the boats and expresses a joyful exhilaration. Dufy offers us a simplified but marvellously lively vision of a fishing port. The artist who would later say "I use colour as an element to create light" works here with reality and reflection, heat and cold, the gentleness of the pink and the acidity of the yellow which are reminiscent of the boldness of a Veronèse.

The painter removes the sky, enclosing his vessels in a tight frame. The perspectives are represented only by groups of parallel strokes, and yet the two-dimensionality of the canvass is interrupted by the verticality of the masts. Despite the geometry and density of shapes, Dufy's painting offers a vibrant and light composition.

More from Art Impressionniste et Moderne

View All
View All