No VAT will be charged on the hammer price, but VA… Read more
TABLE A ECRIRE D'EPOQUE TRANSITION

ESTAMPILLE DE CHARLES TOPINO, VERS 1775

Details
TABLE A ECRIRE D'EPOQUE TRANSITION
ESTAMPILLE DE CHARLES TOPINO, VERS 1775
En marqueterie de bois de rose, houx, charme, sycomore et ornementation de bronze ciselé et doré, le plateau ovale en marbre blanc veiné gris, la ceinture à décor de guirlandes de fleurs ouvrant à un tiroir formant écritoire, les montants réunis par une tablette d'entretoise de forme rognon et terminés par des pieds légèrement galbés, estampillée TOPINO et JME; le plateau de marbre de l'entretoise probablement associé
Hauteur: 73 cm. (28¾ in.), Largeur: 42 cm. (16½ in.), Profondeur: 36 cm. (14¼ in.)
Charles Topino, reçu maître en 1773
Literature
S. Barbier Sainte Marie, Charles Topino, Les éditions de l'Amateur, p.131
Special notice

No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis
Post lot text
A LATE LOUIS XV ORMOLU-MOUNTED MARQUETRY WRITING TABLE, STAMPED BY CHARLES TOPINO, CIRCA 1775

Brought to you by

Simon de Monicault
Simon de Monicault

Check the condition report or get in touch for additional information about this

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Topino se fit une spécialité des meubles légers enrichis de marqueteries à décors de fleurs ou de natures mortes naïves inspirées des bordures des paravents chinois. Il sous-traita pour des ébénistes-marchands merciers tels que Dautriche, Migeon ou encore Delorme. Ses bronzes étaient caractéristiques aussi, fondus par Viret, ciselés par Chamboin et Dubuisson et dorés par Bécard, Gérard et Vallet. Ayant eu très peu de clients privés comme en atteste son Journal des années 1771-1779, il cédait ses tables directement auprès des marchands pour une somme de l'ordre de 60 à 70 livres.
Notre modèle est caractéristique de l'oeuvre de Charles Topino; une table identique figura dans la collection de Madame de Polès, vente Paris, Galerie Georges Petit, le 24 juin 1927, lot 219, une autre faisait partie de la collection Wildenstein, sa vente, Christie's Londres, 14-15 décembre 2005, lot 365. Enfin, une troisième quasiment identique estampillée Topino, mais avec une entretoise en placage, figura dans la vente Christie's Paris, le 23 juin, 2005, lot 415 (50,000 euros).

More from Miroir d'une Passion, provenant d'une collection européenne

View All
View All