Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
Albert GLEIZES & Jean METZINGER
" f " : In addition to the regular Buyer’s premium… Read more Livre exceptionnellement enrichi d'un double dessin de Cézanne, d'une aquarelle de Marie Laurencin et de dessins d'André Derain, Albert Gleizes, Jean Metzinger, Henri Hayden
Albert GLEIZES & Jean METZINGER

Details
Albert GLEIZES & Jean METZINGER
Du "Cubisme"
Paris : Collection "Tous les Arts", Eugène Figuière et Cie, éditeurs, 7, rue Corneille, 1912 (27 décembre 1912).

In-8 (230 x 180 mm). 120 pp. Couverture jaune imprimée sur les plats et au dos, 26 reproductions photographiques d'oeuvres de Cézanne, Picasso, Derain, Braque, Metzinger, Laurencin, Gleizes, Léger, Duchamp, Gris, Picabia.

Reliure mosaïquée de sept couleurs de maroquin composant en miroir au premier et second plat des carrés de taille différente s'emboîtant les uns dans les autres, leurs bords marqués de lettres or ou argent composant le titre de l'ouvrage de façon démultipliée. La date de l'ouvrage reprise en chiffres de couleur au centre de chacune des compositions du premier et second plat ainsi qu'au dos, où sont aussi imprimés en bordeaux les noms des auteurs, couvertures, emboîtage (Julien Bogousslavsky, 1992 ; J.-L. Honegger relieur).

Edition originale.

Tirage :
Non mentionné (pas de grand papier).

Impression :
Presses de la maison Eugène Figuière & Cie.

L'exemplaire est enrichi :
- D'un dessin à la mine de plomb et lavis de Henri Hayden, signé de son monogramme, daté de 1912 au verso, composition cubiste intitulée, personnage et instruments de musique.
- D'un dessin original à la mine de plomb de Paul Cézanne, double face, Pièce d'eau au dauphin du Jas de Bouffan et tête d'homme au chapeau, 1883-1886 (195 x 120 mm) de la collection Paul Cézanne fils.
- D'un dessin à la mine de plomb d'André Derain, Femmes, projet pour une eau-forte, vers 1908, (230 x 165 mm).
- D'un dessin original à la mine de plomb de Jean Metzinger, représentant un couple de danseurs, cachet de l'artiste, (180 x 140 mm).
- D'un autoportrait à l'aquarelle et mine de plomb de Marie Laurencin, signé et daté 1912, provenant de la collection Henri M. Petiet (226 x 170 mm).
- D'un dessin original signé d'Albert Gleizes, à la mine de plomb, signé et daté 1914, composition cubiste, (180 x 140 mm).
- D'une carte postale signée de Juan Gris à Paul Dermée, datée du 28 juillet 1910.
-D'une carte postale signée sur l'image " Ton Francis " de Picabia, adressée à Germaine Corlin, future Madame Picabia, le peintre énumère quelques hommes " borgnes " : Ziem, Picasso, Matisse.
-D'une lettre autographe signée de Diego Rivera, datée du 24 décembre 1919, en français, donnant l'autorisation de reproduire son tableau La Jeune fille aux artichauts (petits manques angulaires).

La couverture, la page de titre et plusieurs feuillets, pp. 23-24, 41-42, Derain, Gleizes : portrait de J. Nayral, sont en double tirage, l'un correspondant au tout premier tirage, le second après corrections typographiques.

Albert Gleizes et Jean Metzinger se rencontrèrent en 1910 chez Alexandre Mercereau, qui avait été un des fondateurs de "L'Abbaye" à Créteil en 1906, avec Vildrac et Duhamel. Leur livre fut la première tentative de codification du cubisme, cinq ans après Les Demoiselles d'Avignon, et la même année où se produisit une dispersion des peintres "cubistes". Gleizes et Metzinger se rattachèrent alors à la "Section d'Or", dont le salon se tint cette année-là à la galerie La Boétie, sous l'impulsion de Marcel Duchamp et à partir d'une théorie d'application dans l'art du nombre d'or développée par son frère aîné Jacques Villon. Maurice Raynal et Guillaume Apollinaire en furent les défenseurs. La revue Excelsior, en octobre 1911, évoque le "surnom donné à MM. Metzinger et Picasso, chefs de la nouvelle école de peinture les maîtres-cubes".

Parmi les auteurs de dessins originaux ornant cet exemplaire magnifiquement enrichi, figure Henri Hayden, qui n'est pas cité dans l'ouvrage. Il fut un des meilleurs peintres de cette seconde volée d'artistes surgissant dans la foulée de Braque et Picasso, comme le montre le dessin contemporain du livre. Avec Archipenko, Hayden fut apparemment le seul peintre à qui Cendrars dédicaça à l'époque un exemplaire de La Prose du Transsibérien. Signalons en outre une très rare étude de Cézanne à la mine de plomb, un très bel autoportrait de Laurencin, et de belles études pré-cubistes ou cubistes de Derain, Gleizes et Metzinger.

Références :
Huidobro 76, Fardel II 459, vente Breton 513, Nicaise 1964 (162), Carnets Chappuis-Barut (PC I, p. XII).
Pour le dessin de Cézanne :
L. Venturi : Cézanne, Sonart, son oeuvre, Paris, 1936, n° 27 ; A. Chappuis: The drawings of Paul Cézanne, London, 1973, vol I/II, n° 885; J. Rewald : The paintings of Paul Cézanne, London, 1996, p. 380).
Pour le dessin de Derain :
Certificat de M. Kellermann, 22 sept. 1999.
Special Notice

" f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.49% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit.(Please refer to section VAT refunds)
Post Lot Text
First edition of the first elaborate study on Cubism. Exeptional copy, with 6 original drawings (Henri Hayden, Paul Cézanne, André Derain, Jean Metzinger, Marie Laurencin and Albert Gleizes), postcards by Francis Picabia and Huan Gris, and an autograph letter by Diego Rivera. Binding by Honegger after a design by Julien Bogousslavsky.

More from Bibliothèque d'un Amateur Européen

View All
View All