Home page

Global notice COVID-19 Important notice
MASQUE DAN
MASQUE DAN
MASQUE DAN
2 More
PROPERTY FROM A PRINCELY COLLECTION
MASQUE DAN

CÔTE D'IVOIRE

Details
MASQUE DAN
CÔTE D'IVOIRE
Hauteur : 26 cm. (10 1⁄4 in.)
Provenance
Collection Dr. V.L. Wilson, Royaume-Uni
Sotheby & Co., Londres, 20 novembre 1967, lot 67
Collection Jack Cardiff (1914-2009), Cambridgeshire, Royaume-Uni
Sotheby & Co., Londres, 13 juillet 1971, lot 259
Collection Hubert Goldet (1945-2000), Paris
De Ricqlès-Monbrison-Amrouche, Maison de la Chimie, Paris, Collection Hubert Goldet, 30 juin 2001, lot 218
Collection privée, acquis lors de cette vente
Sotheby's, Paris, 14 décembre 2011, lot 18
Collection privée, acquis lors de cette vente
Literature
Lehuard, R., « La collection Hubert Goldet » in Arts d'Afrique Noire, Arnouville, automne 1979, n° 31, p. 10
Augé, M. et al., Corps sculptés, corps parés, corps masqués. Chefs-d'oeuvre de Côte-d'Ivoire, Paris, 1989, p. 124, n° 79
Bacquart, J.-B., L'Art tribal d'Afrique Noire, Paris, 1998, p. 39, fig. C
Exhibited
Paris, Galeries nationales du Grand Palais, Corps sculptés, corps parés, corps masqués. Chefs-d'oeuvre de Côte-d'Ivoire, 18 octobre - 15 décembre 1989
Post lot text
DAN MASK, IVORY COAST

Brought to you by

Alexis Maggiar
Alexis Maggiar International Director of the Department of Arts of Africa, Oceania and the Americas

Lot Essay

Un tel raffinement ne peut laisser de marbre ! Magnifié par le travail minutieux de la coiffe tressée et agrémentée, ce superbe masque s'impose comme l'un des témoins les plus aboutis de la tradition sculpturale Dan.

Il s'inscrit comme l'un des plus remarquables et émouvants du corpus : l'extême élaboration de la coiffure, la pureté des lignes et des formes, sa patine noire luisante ainsi que l'extrême finesse et douceur des modelés retranscrivent à la perfection l'admiration qui lui était accordée en peuple Dan. Image de la beauté idéalisée du visage féminin, édifiée par la coiffe tripartite composée d'amulettes et prolongée par deux nattes latérales, ce masque jouit de la renommée qu'il détient depuis des décennies : les coiffes, chez les Dan, étant souvent plus prisées que les masques en eux-mêmes et transmises à d'autres générations de masques.

A l'instar de sa renommée, il bénéficie d'une provenance remarquable, Hubert Goldet, véritable passionné et illustre collectionneur des arts d'Afrique (cf. de Ricqlès, Collection Hubert Goldet, Paris, 30 juin 2001). Pour le citer : « Aujourd'hui, si je devais ne plus collectionnner l'Art d'Afrique, je crois que je ne collectionnerais rien » in Arts d'Afrique Noire, Arnouville, automne 1979, n° 31.

Défiant « toute concurence », ce véritable écrin peut-être comparé à l'exemplaire anciennement Charles Ratton (1895-1986) publié dans Nahon, P., Quelques impressions d'Afrique, Vence, 1996, p. 251 ou encore Fischer, E. et Homberger, L., Die Kunst der Dan, Zurich, 1976, p. 67, n° 36.
;

Related Articles

View all
Updated: art exhibitions and e auction at Christies
‘Time goes by, but beautiful o auction at Christies
A history of Gucci in 10 bags auction at Christies

More from Arts d'Afrique, d'Océanie et des Amériques

View All
View All