UNE PENDULETTE DE TABLE EN OR, ARGENT ET ÉMAIL GUILLOCHÉ
UNE PENDULETTE DE TABLE EN OR, ARGENT ET ÉMAIL GUILLOCHÉ
UNE PENDULETTE DE TABLE EN OR, ARGENT ET ÉMAIL GUILLOCHÉ
1 More
UNE PENDULETTE DE TABLE EN OR, ARGENT ET ÉMAIL GUILLOCHÉ
4 More
PENDULETTE DE TABLE EN OR, ARGENT ET ÉMAIL GUILLOCHÉ

PAR FABERGÉ, MAÎTRE-ORFÈVRE HENRIK WIGSTRÖM, SAINT PETERSBURG, 1908-1917, N° D’INVENTAIRE 24079 GRAVÉ À LA POINTE

Details
PENDULETTE DE TABLE EN OR, ARGENT ET ÉMAIL GUILLOCHÉ
PAR FABERGÉ, MAÎTRE-ORFÈVRE HENRIK WIGSTRÖM, SAINT PETERSBURG, 1908-1917, N° D’INVENTAIRE 24079 GRAVÉ À LA POINTE
De forme triangulaire, en émail translucide bleu et jaune sur fond guilloché aux couleurs de l’écurie Rothschild, centré d’un cadrant en émail guilloché opalin à chiffres arabes, aux aiguilles ajourée en or, les côtés rehaussés d’une guirlande de feuilles de laurier en or jaune, au revers la plaque en argent avec pied chevalet flanqué de l'initiale R, poinçons sur partie inférieure et revers: ‘Fabergé’ en cyrillique, maître-orfèvre, poinçon d’importation
L.: 10.5 cm. (4 1⁄8 in.)
Provenance
Acheté par le baron Edouard de Rothschild (1868-1949) chez Fabergé à Londres le 16 décembre 1913 pour £45.
Collection Rothschild; puis par descendance jusqu’au propriétaire actuel.
Further details
A GUILLOCHÉ ENAMEL, SILVER AND GOLD-MOUNTED CLOCK
BY FABERGÉ, WORKMASTER HENRIK WIGSTRÖM, ST PETERSBURG, 1908-1917, SCRATCHED INVENTORY NUMBER 24079

Brought to you by

Lionel Gosset
Lionel Gosset Vice President, Auctioneer and Head of Department

Lot Essay

The Rothschild's racing colours of yellow and blue were registered by Mayer Rothschild in 1843. They were first used on commissions for Leopold de Rothschild, one of Fabergé’s principal clients, in 1909.

According to the memoirs of Henry Bainbridge, the manager of the London Fabergé shop who established a close relationship with the family, Leopold de Rothschild would often present Fabergé pieces enamelled in his racing colours to friends as tokens. ‘Whenever he wanted to say ‘Good morning!’ ‘I like you!’ or ‘Don’t bother me any more!’ he simply slipped a dark blue and yellow Fabergé object into his friend’s pocket.’ (H.C. Bainbridge, Peter Carl Fabergé, London, 1949, p. 83).

For a selection of objects in the Rothschild colours, see Exhibition catalogue, A La Vieille Russie, Fabergé, New York, 1983, p. 96. A Fabergé cigarette case in Rothschild racing colours from the Sinatra collection was sold at Christie's, New York, 1 December 1995, lot 46. A similarly decorated pair of candlesticks from the Collection of Alexandra Anastasia, Duchess of Abercorn, was sold at Christie's, London, 7 June 2021, lot 104.

Le bleu et jaune de l’écurie Rothschild fut déposés par Mayer Rothschild en 1843, et utilisé pour de telles commandes pour la première fois par Leopold de Rothschild (1845-1917) , l’un des clients principaux de Fabergé, en 1909.

D’après les mémoires d’Henry Bainbridge, le responsable de la boutique Fabergé de Londres qui tissa des liens étroits avec la famille, Leopold de Rothschild avait pour coutume de donner des pièces Fabergé émaillée des couleurs de la famille à ses amis. ‘Lorsqu’il voulait dire ‘Bonjour ! Je t’aime bien !’ ou ‘Ne m’embête plus !’, il glissait tout simplement un objet Fabergé bleu et jaune dans la poche de son ami.’ (H.C. Bainbridge, Peter Carl Fabergé, Londres, 1949, p. 83).

Pour une sélection d’objets aux couleurs Rothschild, voir le catalogue de l’exposition ‘A La Vielle Russie, Fabergé’, New York, 1983, p. 96. Un étui à cigarette Fabergé aux couleurs de l’écurie de la famille provenant de la collection Sinatra fut vendu chez Christie’s New York, le 1 décembre 1995, lot 46. Une paire de bougeoirs aux mêmes couleurs provenant de la collection d’Alexandra Anastasia, duchesse d’Abercorn, fut vendue chez Christie’s Londres, le 7 juin 2021, lot 104.

More from Derniers souvenirs de Ferrières

View All
View All