Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
AMBROSIUS BENSON (LOMBARDIE VERS 1495-1550 BRUGES)
No VAT will be charged on the hammer price, but VA… Read more
AMBROSIUS BENSON (LOMBARDIE VERS 1495-1550 BRUGES)

Sainte Marie-Madeleine

Details
AMBROSIUS BENSON (LOMBARDIE VERS 1495-1550 BRUGES)
Sainte Marie-Madeleine
Huile sur panneau transposé sur toile
69 x 54 cm. (27 1/8 x 21¼ in.)
selon une étiquette au dos du tableau, le panneau a été transposé en 1915.
Provenance
Galerie Pardo, Paris; d'où acquis en 1948 par
André Leducq, puis par descendance aux propriétaires actuels.
Special Notice

No VAT will be charged on the hammer price, but VAT payable at 19.6% (5.5% for books) will be added to the buyer’s premium which is invoiced on a VAT inclusive basis
Post Lot Text
SAINT MAGDALENE, OIL ON PANEL TRANSFERRED TO CANVAS, BY AMBROSIUS BENSON
The attribution of the painting was confirmed on the basis on photographs, by Professor Friedländer in a letter dated 4 March 1948.
Ambrosius Benson depicted this subject many times. Georges Marlier has devided these works to two groups: the first one, to which the present painting belongs, shows the saint removing the lid of a silver pot; her sleeves either in leopardskin or red velvet. The turban on her head is an allusion to her oriental origins. Apart from the present painting, another of this type is in the English Royal Collection at Hampton Court and a third in the Stedelijk Museum voor Schone Kunsten in Groningen. The other type shows the saint, bust-length, at a table, reading a book of hours, with the silver pot near her (see G. Marlier, Ambrosius Benson et la Peinture à Bruges au temps de Charles Quint, Damme, 1957, pp. 192-200).

The present painting painting was purchased from the Galerie Pardo in Paris by the famous cycling champion André Leducq. Nicknamed 'Joyeux Dédé', Leducq was an Olympic champion in 1924 and won twenty five étapes in the Tour de France between 1927 and 1938.

Lot Essay

L'attribution de ce tableau a été confirmée d'après photographie, par le Professeur Friedländer, dans une lettre datée du 4 mars 1948.

Il existe dans l'oeuvre d'Ambrosius Benson deux types de Sainte Marie-Madeleine : le premier, auquel se réfère notre tableau, montre la sainte jusqu'aux genoux, presque de face, tenant un vase d'orfèvrerie dont elle vient de soulever le couvercle; les manches du pourpoint du personnage sont soit en léopard, soit en velours cramoisi. Le turban évoque quant à lui l'origine orientale de Marie-Madeleine. A part le présent tableau, on peut citer un tableau des collections royales anglaises à Hampton Court et un autre au Stedelijk Museum voor Schone Kunsten de Groninge. Le second modèle présente la sainte en buste, assise devant une table et lisant un livre d'heures; à côté d'elle est posé le vase qui la qualifie (voir G. Marlier, Ambrosius Benson et la peinture à Bruges au temps de Charles-Quint, Damme, 1957, pp. 192-200).

Notre tableau fut acquis de la Galerie Pardo à Paris par le champion cycliste André Leducq (1904-1980). Surnommé 'Joyeux Dédé', Leducq fut champion olympique du contre-la-montre par équipe en 1924 et remporta vingt-cinq victoires d'étapes sur le Tour de France entre 1927 et 1938.

More from Tableaux Anciens et du XIXè Siècle

View All
View All