Upcoming Auctions and Events

Global notice COVID-19 Important notice
Details
ANDRÉ FRANQUIN
MODESTE ET POMPON
60 AVENTURES DE MODESTE ET POMPON
LE LOMBARD 1958
Planche originale, gag n° 18, prépubliée dans
Le Journal de Tintin n° 3 du 18 janvier 1956
Signée. Encre de Chine sur papier
25,8 × 35 cm (10,16 × 13,78 in.)

La série Modeste et Pompon est une parenthèse merveilleuse dans l'œuvre de Franquin qui décide en 1955 de se faire publier « chez Jules de chez Smith en face », Le Journal de Tintin des éditions du Lombard. S’inscrivant dans la tradition des Family Strips américains – des Katzenjammer Kids de Dirks a la Blondie de Chick Young – Franquin s’initie avec cette série a une mécanique du gag qui le passionnera toute sa vie et qui trouve son accomplissement dans Gaston Lagaffe. C’est la première fois qu’il se prête à l’exercice régulier du gag en une planche, un art difficile, concis comme un haïku et millimétré comme une chanson. Dans l’esprit de Franquin, il faut que le dessin soit simple pour être exécuté rapidement. Peine perdue : alors qu’il pense gagner du temps en dessinant des automobiles inventées, il s’aperçoit que leur création prend plus de temps que la recherche documentaire ! Idem pour le décor : en quelques années, le Style Atome – « un style joueur avec le design » selon la définition de Joost Swarte – scintillera de modernité dans ses pages. Et puis l’on ne se refait pas : devant la planche, Franquin est pris d’un tel plaisir du dessin que celui-ci l’emporte sur toute autre considération. C’est particulièrement visible dans ce grenier ou sont entreposés les objets déclassés ou désuets remplacés dans la maison par des prototypes plus « modernes » : chez Franquin, la modernité est indissociable de la nostalgie.

Brought to you by

Emilie Fabre
Emilie Fabre
;

More from Bande Dessinée & Illustration

View All
View All