Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Encre de Chine pour le gag 589 de la série paru dans Spirou en 1969.
Artist's Resale Right ("droit de Suite"). If the … Read more
ANDRÉ FRANQUIN (1924-1997)

Details
ANDRÉ FRANQUIN (1924-1997)
Gaston Lagaffe - Lagaffe nous gâte
Encre de Chine pour le gag 589 de la série paru dans Spirou en 1969.
Signé, 38,3x29,4 cm.

Gaston Lagaffe apparaît en 1957 dans les pages de Spirou. Au fil des ans, ce héros sans emploi s’étoffe, aussi bien graphiquement que narrativement. On sait, évidemment, que Gaston est prêt à tout pour éviter les tâches de bureau. On lui connait également un sens inné pour les bévues et une passion pour le bricolage ou la musique. On pourrait le considérer comme un fainéant, mais cela serait une erreur monumentale. En réalité, ce doux rêveur dépense beaucoup d’énergie sur les sujets qui le passionnent ! On l’a ainsi vu à maintes reprises se consacrer au modélisme, et c’est ce qui l’amène ici sur un terrain d’aviation avec son ami "Jules-de-chez-Smith-d’en-face", pour essayer son dernier jouet volant. Franquin l’admettait lui-même : il ne s’était jamais senti complètement adulte. Il cultivait l’innocence de l’enfance tout en étant un perfectionniste. « J’ai été un maniaque vraiment excessif pendant des années. Pour chaque dessin, chaque attitude, je faisais des brouillons étonnants. D’un côté, c’est une bonne habitude car, quand vous faites de la caricature, l’expression et le geste sont très importants. C’est la vie de vos personnages. Il faut que le personnage soit un très bon acteur – j’ai dit ça mille fois, mais c’est vrai – il faut qu’il soit très expressif, il faut qu’il ait des émotions très visibles. On est acteur en dessinant ça. Et finalement, on fait des croquis, très rapides parfois, mais j’en ai fait une quantité incroyable. Je crois que c’est unique. Je ne connais pas d’autres dessinateurs qui l’ont fait. Il faut de la patience, mais je suis incroyablement patient ».
En arrière-plan de la première case, on reconnaît la célèbre Fiat 509 de Gaston et sa peinture en damier. On peut admirer la mécanique du gag autour du formidable décollage de l’engin, mais ce qu’il faut surtout déguster dans ce gag, c’est tout d’abord la qualité de l’encrage énergique d’André Franquin, et puis bien sûr son regard critique savamment dosé sur tout ce qui porte un uniforme !
Special Notice

Artist's Resale Right ("droit de Suite"). If the Artist's Resale Right Regulations 2006 apply to this lot, the buyer also agrees to pay us an amount equal to the resale royalty provided for in those Regulations, and we undertake to the buyer to pay such amount to the artist's collection agent.

Brought to you by

Pauline Coulon
Pauline Coulon

More from Bande Dessinée et Illustration

View All
View All