CONROY MADDOX (1912-2005)
PROPERTY FROM THE ISRAEL MUSEUM, JERUSALEM, SOLD TO BENEFIT THE ACQUISITION FUND
CONROY MADDOX (1912-2005)

Poltergeist

Details
CONROY MADDOX (1912-2005)
Poltergeist
signé 'CONROY MADDOX' (en bas à droite)
huile sur toile
60.8 x 50.8 cm. (23 7/8 x 20 in.)
Peint vers 1941.
Provenance
Galerie 1900-2000, Paris (avant 1982)
Whitford and Hughes, Londres (avant 1987)
Collection Vera et Arturo Schwarz, Milan (acquis auprès de ceux-ci, en novembre 1989)
Don de celle-ci au Israel Museum, Jérusalem, en 1998
Literature
Alfred Hitchcock’s Mystery Magazine, vol. 51, no. 4, avril 2006 (illustré en couleurs en couverture).
D. Morris, Lives of the Surrealists, Londres, 2018 (illustré en couleurs).
Exhibited
Paris, Galerie Aimé Maeght, Exposition Internationale du Surréalisme, juillet-août 1947, No. 66.
Birmingham, Royal Birmingham Society of Arts Galleries, Birmingham Artists’ Committee Invitation Exhibition, janvier-février 1950, No. 79.
Londres, Hamet Gallery, Britain's Contribution to Surrealism of the 30's and 40's, novembre 1971, No. 55.
Londres, Hamet Gallery, Conroy Maddox, janvier-février 1972, No. 7.
Londres, Camden Arts Centre, Conroy Maddox, janvier-mars 1978, No. 1 (erronément daté '1937').
Paris, Galerie 1900-2000, Les Enfants d'Alice, La Peinture Surréaliste en Angleterre, 1930-1960, mai-juin 1982, p. 96, No. 77.
Punkaharju, Retretti Art Centre, Surrealismi- Surrealism, Taidekeskus Retretti, mai-septembre 1987, p. 65, No. 104 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition).
Londres, Whitford and Hughes, The surrealist spirit in Britain, 1988, No. 21 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition).
Milan, Palazzo Reale et Francfort, Schirn Kunsthalle, I Surrealisti, a cura di Arturo Schwarz, juin 1989-décembre 1990, No. 345 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition).
Jérusalem, The Israel Museum, Dreaming with Open Eyes, The Vera and Arturo Schwarz Collection of Dada and Surrealist Art in the Israel Museum, décembre 2000-juin 2001, p. 180, No. 438 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition).
Rome, Complesso Monumentale del Vittoriano, Dada e surrealismo riscoperti, octobre 2009-février 2010, p. 372 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition).
Further details
'POLTERGEIST'; SIGNED LOWER RIGHT; OIL ON CANVAS.

Brought to you by

Valentine Legris
Valentine Legris

Lot Essay

Cette œuvre sera incluse dans le catalogue raisonné de l'œuvre de Conroy Maddox en cours de préparation par Silvano Levy.

Originaire du nord de l’Angleterre, Conroy Maddox est une figure incontournable du mouvement surréaliste britannique. Reconnu à sa mort pour être resté fidèle à ses principes de subversion anti-bourgeoise et son imagerie rebelle, Maddox adopte dès son entrée dans le groupe surréaliste en 1935 une position ferme quant à la motivation de ses membres. Il s’était notamment opposé à ce que les œuvres de Roland Penrose, Henry Moore et Herbert Read soient présentées à l’Exposition internationale du Surréalisme de Londres en 1936, parce qu’elles étaient, selon lui, à la périphérie de la cause surréaliste.
Inspiré par des artistes comme Max Ernst, Salvador Dalí et René Magritte, Maddox rejette la peinture académique au profit de techniques qui expriment les convictions surréalistes de révolte. Ses créations ne tardent pas à non seulement remettre en question la vision conventionnelle de la réalité, mais également à repousser l’expression picturale jusqu’aux limites de la conscience. Si Maddox aime flirter avec la controverse, celle-ci atteint son summum lorsque, pendant la Seconde Guerre Mondiale, les services de renseignements britanniques, qui le soupçonnent de sabotage, décident de saisir ses toiles qui, selon eux, contenaient des messages codés destinés à l’ennemi.
Peinte vers 1941, Poltergeist représente une scène à la fois glaciale et traumatisante à même de créer un sentiment de trouble et de menace. Les feux inexplicables se répandent autour de l’adolescente, assise comme le serait une poupée, les yeux clos et passive, dans un intérieur étrange. Dans cette composition qui n’est pas sans rappeler le travail de Magritte dans sa série d'œuvres en feu (Fig. 1), le titre Poltergeist, suggère qu'elle pourrait être la victime inconsciente de cette combustion surnaturelle.

Hailing from the north of England, Conroy Maddox was an outspoken and revered figure in the British surrealist movement. Recognised at his death in as having remained loyal to his principles of anti-bourgeois subversion and rebellious imagery, Maddox had adopted from his entry into the Surrealist group in 1935 a particularly fervent stance in relation to the motivation of its members, notably objecting to the inclusion of works by Roland Penrose, Henry Moore and Herbert Read in the International Surrealist exhibition held in London in 1936, denouncing their work as periphery to the Surrealist cause.
Inspired by artists such as Max Ernst, Salvador Dalí and René Magritte, Maddox rejected academic painting in favour of techniques that expressed the surrealist convictions of rebellion. His creations soon began not only to challenge the conventional view of reality, but also to push pictorial expression to the limits of consciousness. Maddox’s courting of controversy reached a highpoint when, during World War II, the British intelligence services suspected him of sabotage and mounted a surprise raid to seize works thought to contain coded messages to the enemy.
Painted circa 1941, Poltergeist, produces a scene of frozen trauma, rendered in a deadpan style that increases the sense of disquiet and feeling of menace. The inexplicable fires are spreading around the adolescent girl that sits doll-like with eyes closed, passive, in a strange interior. In this composition, which recalls Magritte’s series of combusting objects (Fig. 1), the title Poltergeist implies that she should be considered as the unknowing victim of this unnatural combustion.

More from POST-WAR AND CONTEMPORARY ART Paris, Day Sale

View All
View All