Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
EL LISSITZKY (1890-1941)
" f " : In addition to the regular Buyer’s premium… Read more COLLECTION PRIVEE JAPONAISE
EL LISSITZKY (1890-1941)

Pelikan Tinte, photomontage, 1924

Details
EL LISSITZKY (1890-1941)
Pelikan Tinte, photomontage, 1924
tirage argentique
21 x 15 cm. (8¼ x 5 7/8 in.)
Literature
El Lissitzky, Busch-Reisinger Museum, Harvard University Press, 1987, pl.189, fig.9a et p.30; Lissitzky : Life, Letters, Text, pl.125; M.Frizot, Nouvelle Histoire de la Photographie, Bordas, Paris, 1994, p.437 (illustré)
Special Notice

" f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.49% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit.(Please refer to section VAT refunds)
Post Lot Text
GELATIN SILVER PRINT; PRINTED 1924.

Brought to you by

Marie-Sygnes Le Baud
Marie-Sygnes Le Baud Administratrice

Lot Essay


En 1919, Lazar Markovitch Lissitzky enseigne à l'école des arts nouveaux de Vitebsk fondée après la révolution Bolchevik par Marc Chagall. Il y rencontre Kasimir Malevich dont l'idéologie artistique soulève l'enthousiasme de la jeune génération d'artistes. Très vite, un schisme s'opère au sein de l'école entre les théories modernes incarnées par Malevich et le " classicisme " artistique de Chagall. El Lissitzky abandonne alors ses convictions premières pour se consacrer au suprématisme. En 1921, il part pour Berlin et
établit un contact entre les artistes soviétiques et allemands. Il rencontre Lazlo Moholy-Nagy, Hans Richter, Hans Harp, Theo van Doesburg,... Dans le studio de Lazlo Moholy-Nagy, El Lissitzky participe aux discussions sur le développement et l'utilisation des techniques de photomontage, collage, montage et assemblage.Ces années seront fondatrices de son oeuvre. En parallèle, il entretient une correspondance avec Kasimir Malevitch dont il traduit les textes en allemand à des fins de publications. En octobre 1923, il tombe malade, on lui diagnostique la tuberculose. Son état le contraint à séjourner dans un sanatorium en Suisse. Faute de moyens et pour pouvoir continuer à se soigner, il accepte un contrat avec l'usine Pelikan. Il conçoit pour le fabriquant d'encre une série de photogrammes et de photomontages. L'oeuvre " TINTE " est l'addition complexe de plusieurs étapes employant la technique du photogramme. El Lissitzky emploie à cet effet le principe suivant : la photographie appliquée doit pallier les méthodes imparfaites du dessin pour rendre la complexité mécanique des formes des objets de la culture industrielle. Il expose ce travail en 1930 à Stuttgart (" Neue Werbegestaltung "), à Basel ("Neue Werbegrafik") et à Munich ("Plakate der Avantgarde").

More from Photographies

View All
View All