search

Global notice COVID-19 Important notice
FRANS VERVLOET (MALINES 1795-1872 VENISE)
FRANS VERVLOET (MALINES 1795-1872 VENISE)

Le parvis de l'église de Saint-Germain-des-Prés

Details
FRANS VERVLOET (MALINES 1795-1872 VENISE)
Le parvis de l'église de Saint-Germain-des-Prés
signé, localisé et daté 'F. VERVLOET. Paris 1822' (en bas à gauche)
huile sur panneau
34,8 x 27,3 cm. (13 ¾ x 10 ¾ in.)
Provenance
Collection M. Roothaan ; sa vente, de Vries, Amsterdam, 29 mars 1826, lot 122.
Literature
S. Sulzberger, "François Vervloet, 1795-1872", Oud Holland - Quaterly for Dutch Art History, 1953, vol. 68, no. 4, pp. 242-246, fig. 6.
Post Lot Text
F. VERVLOET, THE FORECOURT OF THE CHURCH OF SAINT-GERMAIN-DES-PRES, OIL ON PANEL, SIGNED, LOCATED AND DATED

Lot Essay

En 1822, grâce à une pension de deux ans attribuée par la Société pour l’Encouragement des Beaux-Arts de Bruxelles, Frans Vervloet quitte la Belgique pour l’Italie. La première étape de son voyage est Paris où sa présence est signalée au cours de l’été. A cette occasion, il exécute la vue du Parvis de l’église de Saint-Germain-des-Prés (lot 50), qu’il cédera au grand mécène amstellodamois, M. Roothaan. Selon une inscription reportée au verso, l’on voit sur le tableau, à droite du porche de l’église, l’entrée de l’atelier du sculpteur François Joseph Bosio (1768-1845).
Après un séjour prolongé à Naples, où son œuvre s’est enrichie des enseignements naturalistes de l’école de Pausilippe, Frans Vervloet découvre Venise. Dès 1834 et à plusieurs reprises, il explore la Sérénissime dont Le Pont des Soupirs (lot 51) influencé par la tradition de la veduta napolitaine, et Un cardinal en prière dans l’église Saint-Sébastien de Venise (lot 52) sont les témoignages. Sous le charme de la cité, il finira d’ailleurs par s’y installer définitivement en 1854.

More from Tableaux 1400-1900

View All
View All