Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
GIOVANNI BATTISTA TIEPOLO (VENISE 1696-1770 MADRID)
Provenant d'une collection particulière européenne.
GIOVANNI BATTISTA TIEPOLO (VENISE 1696-1770 MADRID)

Tête d'homme de profil, la bouche ouverte

Details
GIOVANNI BATTISTA TIEPOLO (VENISE 1696-1770 MADRID)
Tête d'homme de profil, la bouche ouverte
avec numérotation '705', '2' (verso) et avec inscription 'f' (verso, barré)
sanguine et craie blanche, sur papier bleu
25.3 x 17 cm
Provenance
Probablement Giovanni Domenico Tiepolo.
Giovanni Domenico Bossi, avec son code de prix ’30 X??.’ et le nombre ‘No 3222 […], par descendance à sa fille
Maria Theresa Karoline Bossi.
Karl Christian Friedrich Beyerlen; H.G. Gutekunst, Stuttgart, 27-28 mars 1882 [numéro de lot inconnu].
E. Sack (L. 903a).
Vente anonyme; Piasa, Paris, 4 décembre 2002, lot 8.
Jean-Luc Baroni, Londres (cat. 2003, no. 23), d'où acquis par le propriétaire actuel.
Literature
E. Sack, Giambattista und Domenico Tiepolo, ihr Leben und ihre Werke: ein Beitrag zur Kunstgeschichte des achtzehnten Jahrhunderts, Hamburg, 1910, no. 144.
G. Knox, Giambattista and Domenico Tiepolo, a study and catalogue raisonné of the chalk drawings, Oxford, 1980, I, no. M. 258.
Sale Room Notice
Please note that the same man is shown from a closely comparable angle in a drawing by Lorenzo Baldissera Tiepolo (Venice 1736-1776 Madrid) previously in the A. Alfred Taubman collection and sold at Sotheby’s, New York, 27 January 2016, lot 42 (B. Aikema, Tiepolo and His Circle: Drawings in American Collections, exhib. cat., Cambridge, Harvard University Art Museums and New York, The Pierpont Morgan Library, 1996-97, no. 114, ill.). Another drawing, executed in black chalk and apparently showing the same man, is attributed to Lorenzo and is in The Morgan Library and Museum, New York (inv. IV,144). A third sheet, of which the present whereabouts are unknown and also given to Lorenzo, shows the same man leaning his head on his hand (G. Knox, Giambattista and Domenico Tiepolo. A Study and Catalogue Raisonné of the Chalk Drawings, Oxford, 1980, I, no. M. 83, II, fig. 187).

Veuillez noter que le même homme est représenté d’un point de vue très similaire dans un dessin de Lorenzo Baldissera Tiepolo (Venise 1736-1776 Madrid) précédemment dans la collection A. Alfred Taubman puis vendu chez Sotheby’s New York, le 27 janvier 2016, lot 42 (B. Aikema, Tiepolo and his circle. Drawings in American collections, cat. exp., Cambridge, Harvard University Art Museums and New York, The Pierpont Morgan Library, 1996-1997, no. 114, ill.). Un autre dessin, réalisé à la pierre noire et vraisemblablement représentant le même homme, est attribué à Lorenzo et se trouve à la Morgan Library and Museum, New York (inv. IV,144). Une troisième feuille, dont la localisation actuelle nous est inconnue et qui est également attribuée à Lorenzo, montre le même homme appuyant sa tête dans sa main (G. Knox, Giambattista and Domenico Tiepolo. A study and catalogue raisonné of the chalk drawings, Oxford, 1980, I, no. M.83, II, fig. 187).

Brought to you by

Fiona Braslau
Fiona Braslau

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition Report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Cette saisissante étude de tête, exécutée à la sanguine et à la craie blanche sur papier bleu, sa technique favorite, est remarquable dans l'œuvre dessiné de Tiepolo par son pouvoir émotionnel. Comme l’a justement observé Adriano Mariuz, 'il ne dessinait pas uniquement pour noter rapidement ses idées, ni seulement pour concevoir une étude préparatoire à une peinture ou pour une étude de détails ; il dessinait pour donner libre cours à l’expression la plus franche et la plus complète de son génie’ (A. Mariuz, 'Giambattista Tiepolo' dans The Glory of Venice: Art in the Eighteenth Century, cat. exp., Londres, Royal Academy of Arts and Washington, National Gallery of Art, 1994-95, pp. 181-82). Ces qualités sont tout particulièrement sensibles dans cette feuille qui capte de la manière la plus séduisante les profondeurs psychologiques du modèle.

Les études de tête telle que la présente feuille, étaient souvent dessinées d’après nature, représentant un membre de la famille de Tiepolo, un apprenti ou encore un assistant de l’atelier. Elles servaient comme études préparatoires à des peintures, comme des modèles d’études destinés aux assistants, comme un répertoire de motifs ou encore comme œuvres abouties destinées au marché de l’art. Cette étude pourrait appartenir à un ensemble de dessins montrant des études de tête qui comporte un Garçon vêtu d’une capuche, regardant vers le haut, provenant également des collections Bossi-Beyerlen et Sack, vendue chez Christie’s (Londres, 5 juillet 2016, lot 25), une Tête d’homme regardant vers le haut, vendue également chez Christie’s (New York, 23 janvier 2002, lot 43) et maintenant conservée au Getty Museum de Los Angeles (inv. 2002.31), et enfin une Tête de garçon de trois-quarts portant un capuchon, au Metropolitan Museum of Art, New York (inv. 2005.330.7). Ces dessins tous exécutés avec la même technique datent des années 1740 et 1750.

Cette œuvre faisait autrefois partie d’un ensemble très important de dessins, totalisant près de 850 feuilles dont près de six cent à la craie ayant appartenu à Giovanni Domenico Bossi (1765-1853), miniaturiste, professeur et peintre à la cour de Munich. On pense qu’il a été l’élève de Giovanni Domenico Tiepolo (1727-1804) et il semble qu’il ait acquis directement auprès de lui ces dessins. Ces derniers sont ensuite passés entre les mains de Karl Christian Friedrich Beyerlen (1826-1881) et de sa femme Maria Theresa Karoline Bossi (1825-1881), dont la collection est passée en vente à Stuttgart en 1882 (voir G. Knox, dans Tiepolo. Drawings by Giambattista, Domenico and Lorenzo Tiepolo from the Graphische Sammlung Staatsgalerie Stuttgart, from Private Collections in Wurttemberg and from the Martin von Wagner Museum of the University of Würzburg, cat. exp., Stuttgart, Staatsgalerie, 1971, pp. 7-10). Cette feuille est ensuite entrée dans la collection d’Eduard Sack (1857-1913) qui la décrit dans sa monographie sur les Tiepolo publiée en 1910 (op. cit., no. 144). Sack possédait au moins trois autres études de tête de jeunes garçons exécutées à la craie par Giovanni Battista (voir vente anonyme ; Bonhams, New York, 29 octobre 2010, lots 1 et 2 et le dessin mentionné plus haut vendu chez Christie’s, Londres, 5 juillet 2016, lot 25).

More from Dessins anciens et du XIXe siècle

View All
View All