GROUPE EN TERRE CUITE REPRESENTANT UNE BACCHANTE TENANT UN TAMBOUR ACCOMPAGNEE D'UN ENFANT SATYRE ET D'UN ENFANT
GROUPE EN TERRE CUITE REPRESENTANT UNE BACCHANTE TENANT UN TAMBOUR ACCOMPAGNEE D'UN ENFANT SATYRE ET D'UN ENFANT
GROUPE EN TERRE CUITE REPRESENTANT UNE BACCHANTE TENANT UN TAMBOUR ACCOMPAGNEE D'UN ENFANT SATYRE ET D'UN ENFANT
2 More
GROUPE EN TERRE CUITE REPRESENTANT UNE BACCHANTE TENANT UN TAMBOUR ACCOMPAGNEE D'UN ENFANT SATYRE ET D'UN ENFANT
5 More
This item will be transferred to an offsite wareho… Read more
GROUPE EN TERRE CUITE REPRESENTANT UNE BACCHANTE TENANT UN TAMBOUR ACCOMPAGNEE D'UN ENFANT SATYRE ET D'UN ENFANT

D'APRES AUGUSTIN PAJOU (1730-1809), FRANCE, XIXE SIECLE

Details
GROUPE EN TERRE CUITE REPRESENTANT UNE BACCHANTE TENANT UN TAMBOUR ACCOMPAGNEE D'UN ENFANT SATYRE ET D'UN ENFANT
D'APRES AUGUSTIN PAJOU (1730-1809), FRANCE, XIXE SIECLE
Signé 'Pajou. Fe 1774' ; reposant sur un socle circulaire en marbre bleu de turquin décoré d'une couronne de laurier en bronze doré
H.: 59 cm. (23 ¼ in.) ; HT.: 67 cm. (26 ¼ in.)
Provenance
Ancienne collection Edmond Courty, puis par descendance.
Literature
BIBLIOGRAPHIE:
Paris, musée du Louvre, Pajou sculpteur du roi 1730-1809, J-D. Draper et G. Scherf, octobre 1997-janvier 1998, p. 89.
Special notice

This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.
Post lot text
A TERRACOTTA GROUP OF A BACCHANTE HOLDING A TAMBOURINE WITH A CHILD SATYR AND A CHILD, AFTER AUGUSTIN PAJOU (1730-1809), FRENCH, 19TH CENTURY

Brought to you by

Elisa Ober
Elisa Ober

Lot Essay

Issu d'une famille de menuisiers-sculpteurs, Augustin Pajou fut d'abord formé auprès de son père; puis, selon la tradition, il fut admis à l'âge de quatorze ans dans l'atelier de Jean-Baptiste II Lemoyne (1704-1778). Avec les encouragements de son maître, il gagna les premiers prix de sculpture de l'Académie entre 1746 et 1748 puis intégra l'Ecole royale. En 1751 il fut envoyé en Italie, où il complètera sa formation à l'Académie de France de Rome jusqu'en 1756. En 1759, de retour en France, il fut reçu à l'Académie royale de Peinture et Sculpture grâce à sa célèbre pièce de réception Pluton tenant Cerbère enchaîné, groupe d'une grande virtuosité, et devint en 1766 professeur de l'Académie royale. Bien que la production de Pajou soit majoritairement constituée de portraits, elle comprend aussi un nombre important de groupes mythologiques et allégoriques ainsi que des monuments funéraires. Pajou devint l'un des artistes favoris de la Cour et obtint en 1774 le titre de Directeur des Bâtiments du Roi, qualification qui engendra un nombre important de commandes sculpturales. Un groupe en pierre de tonnerre, conservé au Louvre (R.F. 3025), présente le même sujet. Il fut exécuté à la suite d'une commande de Marc-René d'Argenson, marquis de Voyer, gouverneur de Vincennes mais aussi membre amateur de l'Académie, le modèle en plâtre du groupe fut exposé au Salon de 1765. L'œuvre en pierre décora la terrasse de l'hôtel d'Argenson - à proximité du Palais-Royal, aujourd'hui détruit - qui présentait d'autres œuvres de Pajou.

More from Sculpture et Objets d'Art européens

View All
View All