Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Details
HERGÉ
Illustration originale réalisée pour un jeu-concours
publié dans Le Journal de Tintin belge n° 5 du 4
février 1953. Encre de Chine sur papier
28,3 × 29,7 cm (11,14 × 11,69 in.)

Publiée dans le journal Tintin du 4 février 1953, cette illustration d’Hergé faisait l’objet de la 3ème épreuve d’un concours. Il s’agissait, en s’aidant des éléments du dessin, de compléter des expressions dument amorcées comme « Rapide comme (l’éclair) », « Léger comme (une plume) », « Sourd comme (un pot) », etc. En distribuant dans le même cadre des éléments a ce point hétéroclites, et sans se départir de son style graphique rassurant, Hergé établit une composition qu’on pourrait qualifier de poétique, voire surréaliste. Dans ce monde onirique, ou un ange passe, les portes tiennent toutes seules, ouvrant sur les ténèbres, tandis que les serpents se lovent sur des I prêts à aller au lit. Hergé n’avait pas imaginé que les plus futés des tintinophiles d’aujourd’hui pourraient s’amuser à tisser des rapports entre ses albums et la pie, la pluie, le chimpanzé, la prison, les moustaches, l’or, l’orage, le boa… Il y a même dissimulé un costume syldave ! P. G

Brought to you by

Emilie Fabre
Emilie Fabre
;

More from Bande Dessinée & Illustration

View All
View All