Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Details
JEAN-PIERRE GIBRAT
MATTÉO
QUATRIEME ÉPOQUE (AOÛT-SEPTEMBRE 1936)
FUTUROPOLIS 2017
Couverture originale du tirage de tête. Signée
Encre de Chine, mine de plomb et encres de couleur sur papier
31,3 × 39,8 cm (12,32 × 15,67 in.)

Sous forme d’esquisse aquarellée, ce portrait tout en délicatesse est une véritable leçon de dessin, représentative de la méthode de travail de Jean-Pierre Gibrat. Son premier tracé est minutieux, détaillé, appuyé sur une documentation sans faille : ce fusil, cet insigne, ce paysage à l’arrière-plan… Tout est d’une précision quasi photographique. Ensuite s’élabore la couleur : les formes prennent du volume, se creusent. L’auteur se concentre sur la carnation du visage, d’une finesse de porcelaine, dont l’intensité est soulignée par les yeux bleus du personnage. Amélie se dévoile peu a peu, farouche, mélancolique, sensuelle, amoureuse… Peintre des sentiments, Gibrat donne vie, touche après touche, à cette fleur d’espoir à peine éclose, naissant des cendres fumantes de la guerre.

Brought to you by

Emilie Fabre
Emilie Fabre
;

More from Bande Dessinée & Illustration

View All
View All