Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Details
L'âge d'or de la civilisation chinoise

[QIANLONG (1711-1799)]. Suite des seize estampes représentant les conquêtes de l'Empereur de la Chine avec leur explication. Paris : chez Helman et chez Ponce, [1788]. Album in-folio oblong (410 x 570 mm). 24 planches gravées sur cuivre dont 3 montées en tableau dépliant (7 planches avec une légère pliure centrale, minime rousseur angulaire sur 2 planches, traces d’encre au verso de quelques feuillets). Cartonnage de l’époque, couverture de papier rose (frottements d’usage, dos dénudé).
Provenance: « CB, bibliothèque du château de Livry » (ex-libris collé sur la garde).


SUITE DES GRANDES PLANCHES D’HELMAN, d’après les dessins de peintres occidentaux attachés à la cour impériale de Pékin.
En frontispice, une table générale des gravures, décrivant en détail les 20 premières planches et énumérant le titre des quatre dernières. Toutes signées par Helman, 16 portent le nom des dessinateurs, dont trois étaient membres de la Compagnie de Jésus : Jean Damascène (7), Joseph Castiglione, dit Castilhoni (2), Jean-Denis Attiret (2) et Ignace Sickelbart (1), deux autres planches portent la mention « peint par un peintre de l’empereur tiré du cabinet de M. Bertin ».

Les planches numérotées XVIII-XIX et XX sont montées en triptyque , daté de 1786 et portant dans un cartouche central une dédicace à Charles-Alexandre de Calonne, contrôleur général des finances. Calonne avait succédé à cette fonction au ministre Henri Bertin, responsable de la première exécution des planches par Cochin.

C’est en 1765 et 1766, que Qianlong fit envoyer en France ces compositions, illustrant ses combats victorieux et les grandes cérémonies impériales.

Sous la direction de Charles-Nicolas Cochin, chargé d’en superviser la réalisation, un premier tirage à une centaine d’exemplaires seulement est terminé en 1774. Graveur du duc de Chartres, Isidore-Stanislas Helman en entreprend la réduction entre 1785 et 1788 et enrichit la suite de Cochin par huit nouvelles planches, et composant des légendes pour l’ensemble de la collection.

BEL EXEMPLAIRE EN CARTONNAGE DE L’ÉPOQUE. Cordier, 642 ; Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle, pp. 279-285.

Brought to you by

Victorine d'Arcangues
Victorine d'Arcangues

More from Livres et manuscrits : Littérature et livres illustrés de la Renaissance au XXe siècle

View All
View All