Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
L'ORME, Philibert de (ca 1515-1570). Le Premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme conseiller et aumosnier ordinaire du Roy & Abbé de S. Serge les Angiers. Paris : Federic Morel, 1567.
L'ORME, Philibert de (ca 1515-1570). Le Premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme conseiller et aumosnier ordinaire du Roy & Abbé de S. Serge les Angiers. Paris : Federic Morel, 1567.
L'ORME, Philibert de (ca 1515-1570). Le Premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme conseiller et aumosnier ordinaire du Roy & Abbé de S. Serge les Angiers. Paris : Federic Morel, 1567.
2 More
L'ORME, Philibert de (ca 1515-1570). Le Premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme conseiller et aumosnier ordinaire du Roy & Abbé de S. Serge les Angiers. Paris : Federic Morel, 1567.
5 More
L'ORME, Philibert de (ca 1515-1570). Le Premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme conseiller et aumosnier ordinaire du Roy & Abbé de S. Serge les Angiers. Paris : Federic Morel, 1567.

Details
L'ORME, Philibert de (ca 1515-1570). Le Premier tome de l'architecture de Philibert de l'Orme conseiller et aumosnier ordinaire du Roy & Abbé de S. Serge les Angiers. Paris : Federic Morel, 1567.

Superbe exemplaire en grand papier, réglé et relié en maroquin mosaïqué à décor "à la fanfare" primitif.

Édition originale de l'oeuvre la plus importante de Philibert de L'Orme (parfois "Delorme"), surintendant des bâtiments du roi, qui réalisa, entre autres, le chateau d'Anet, commande de Henri II pour sa favorite Diane de Poitiers.
Dédié à Catherine de Medicis, qui lui ouvre le chemin de la cour après la disgrâce suivant la mort d'Henri II, l'ouvrage fut réalisé à la fin de la vie de l'architecte. Il ne compte qu'un seul tome composé de 9 livres et ne sera jamais achevé par l'auteur. L'ouvrage est considéré comme le premier livre français sur l'architecture de la Renaissance et s'inspire des ouvrages de Vitruve et d'Alberti.
Exemplaire du second tirage avec l'extrait du priviliège, signé "de L'Aubespine", à la date du 29 novembre 1567. Il est bien complet des feuillets blancs Eee5 et 6.

Exceptionnel exemplaire sur grand papier, le second recensé après celui aux armes de Charles IX provenant de la bibliothèque Maxime Denesle. Il est relié en maroquin mosaïqué de l'époque avec un magnifique décor "à la fanfare" dit "primitif", caractérisé par un petit fer "semblable à un vase large et bas, fer employé souvent sur les reliures à la fanfare du type primitif" (Hobson, Les reliures à la fanfare, p. 7, fig. 3). Le décor est entièrement composé aux petits fers azurés, tous apparemment non répertoriés. Si nous n'avons pas pu identifier le chiffre H? (Êta - Lambda) répété, l'encadrement mosaïqué de maroquin brun sur les plats nous laisse penser que cet exemplaire fut relié pour un membre de la cour du roi Charles IX. En effet, ce décor, peu courant, se retrouve sur quelques rares exemplaires dans la bibliothèque royale, comme, par exemple, la reliure du Maternus, Astronomicon, 1551, "encadré[e] d'une bande de maroquin sur laquelle on retrouve les fers héraldiques de Henri II" (Marie-Pierre Laffitte et Fabienne Le Bars, Reliures royales de la Renaissance. la Librairie de Fontainebleau 1544-1570, n° 96, 97, 98a,b et c, 99, pp. 187 et suiv.). Cette similitude avec les reliures de Fontainebleau et le non-référencement des fers, proches des fers des relieurs royaux mais différents, nous porte à conclure qu'il s'agit de l'oeuvre d'un brillant imitateur ou suiveur du relieur de Charles IX.

L'exemplaire Béhague-Ganay est particulièrement grand. Si l'on se réfère au census donné par la Librairie Lardanchet pour l'exemplaire Le Vau vendu lors de la vente "Bibliothèque d'architecture d'un amateur - de Vitruve à Ledoux - seconde partie", 26 novembre 2014, lot 27 : BAL, II, 1955, pour un ex. en maroquin, d'une hauteur de 347 mm ; Fowler & Baer, 99, pour un ex. en cartonnage du XIXe siecle, d'une hauteur de 365 mm ; Millard, I, 105, pour un ex. en veau du XVIIIe siecle, 358 x 238 mm". Seul l'exemplaire de Charles IX, de la bibliothèque De Nesle, est plus grand d'un centimètre par rapport à l'exemplaire Béhague-Ganay. (Librairie Pierre Berès Catalogue 85, Des Valois à Henri IV, n° 209).

In-folio (398 x 278 mm). 11 ff..n.ch. (bl., titre, dédicace, table et bl.), 283 ff.ch., 1 f.n.ch (avertissements (r°) et errata (v°) et 2 ff.bl.n.ch. (collation : á4, é6, a-n6, o4, p2, q6, r4, s-v6, x4, y-z6, A-C6, D2, E-M6, N4, O-V6, X5, Y6, Z4, Aaa6, Bbb4, Ccc-Ddd6, Eee6). Titre en médaillon dans un large encadrement, avec diagrammes en remarques, 205 illustrations gravées sur bois dont 74 à pleine page, 5 planches dépliantes et 2 double-pages. Reliure strictement contemporaine : maroquin noir, plats et dos lisse à large et spectaculaire décor "à la fanfare" doré avec médaillon central de maroquin rouge mosaïqué et encadrement de maroquin brun mosaïqué, filet et stries dorés aux coupes, tranches dorées, gardes de papier au filigrane identique à celui de l'édition (Fleur de lys de Nivelle - Briquet, II, 7079) (charnières renforcées, coiffe supérieure refaite, traces de lacets aujourd'hui perdus, fragment (1 cm) de cuir très fragile à la coupe ; deux déchirures marginales sans gravité (1er f.bl. et Tiiii), quelques taches d'encre, infimes rousseurs). Provenance : Chiffre H? (Êta - Lambda) non identifié - Martine de Béhague (ex-libris) - Hubert de Ganay (ex-libris).

Brought to you by

Adrien Legendre
Adrien Legendre

More from Bibliothèque de Martine de Béhague et des comtes de Ganay - Première partie

View All
View All