Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Masque Bamana, ntomo
Bamana mask, ntomo
ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a c… Read more
Masque Bamana, ntomo Bamana mask, ntomo

RÉGION DE SÉGOU, MALI

Details
Masque Bamana, ntomo
Bamana mask, ntomo
Région de Ségou, Mali
Hauteur: 87 cm. (34¼ in.)
Provenance
Han Coray (1880-1974), Agnuzzo
Georges F. Keller, Paris
Paolo Morigi, Lugano
Collection Rudolf et Leonore Blum, acquis le 10 juin 1998 auprès de ce dernier
Exhibited
Morigi, P., Meisterwerke alt-afrikanischer Kultur aus der Sammlung Casa Coray, 1968, ill.13
Morigi, P., 217 Werke aus der Sammlung Han Coray, Agnuzzo-Lugano, Museum zu Allerheiligen, Schaffhausen, 1970, ill.13
Bassani, E., Critica d'Arte, juillet-décembre 1978, ill.43
Morigi, P., Raccolta di un Amatore d'Arte Primitiva, Bern, 1980, ill.17
Special notice

ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 5.5% inclusive of VAT of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds)

Brought to you by

Chloé Beauvais
Chloé Beauvais

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Parmi le corpus restreint de masques de Ségou figurant le buste d'une antilope citons un exemplaire collecté en 1906 par le Dr. Donnet de Vallauris (Loudmer, 9 décembre 1989, lot 151), un autre masque offert la même année par Louis Desplagnes au Musée du Trocadéro (06.3.27) et publié dans Colleyn (2001, cat.82), enfin un dernier conservé au British Museum et provenant de la Webster Plass collection (1956.AF.27.5).
Le masque de la collection Blum se distingue néanmoins de ce corpus, puisque l'antilope ornant le haut du front est ici encadrée de deux personnages féminins et les extrémités de certaines cornes en arrière-plan ont volontairement été reliées, laissant apparaitre un élégant jeu de pleins et de vides. Cette iconographie est rarissime, le seul masque présentant un décor similaire est conservé à l'Art Institute of Chicago (Bassani, 1978, fig.41).
Les artistes du début du siècle dernier ne résistèrent pas aux charmes de la statuaire Bamana de Ségou. Ainsi, Henri Matisse possédait une figure assise de ce style (Evrard, M., Arts primitifs dans les ateliers d'artistes, Paris, 1967) publiée en 1917 par Paul Guillaume et Guillaume Apollinaire dans Sculptures Nègres. Matisse l'aimait tant qu'il l'a représentée dans un de ses célèbres tableaux Les trois soeurs (1916-1917) et qu'il s'en inspira pour la série de bronzes Jeannette. Un autre exemplaire publié dans Le primitivisme dans l'art du 20ème siècle (Rubin, W., Paris, 1987) fut exposé en 1911 lors de l'Exposition de l'Orient à la Maison des artistes de Budapest. L'exposition African Negro Art (Sweeney, J.J., MOMA, New York, 1935), devenue par la suite un évènement historique quant à la reconnaissance de l'art africain, comptait d'ailleurs une statuette du style de Ségou provenant de la collection Walter Arensberg.

More from Art Africain : Oeuvres provenant de la Collection de Rudolf et Léonore Blum

View All
View All