Home page

Global notice COVID-19 Important notice
MASQUE YOROUBA, GELEDE
YORUBA MASK, GELEDE
MASQUE YOROUBA, GELEDE YORUBA MASK, GELEDE

REPUBLIQUE DU BENIN

Details
MASQUE YOROUBA, GELEDE
YORUBA MASK, GELEDE
REPUBLIQUE DU BENIN
Hauteur: 28 cm. (11 in.)
Provenance
Vraisemblablement acquis auprès de Charles Ratton par André Lhote
Collection André Lhote, Paris
Lhote-Vérité, 22 novembre 1943, lot 16.
Collection Jean Aubier, Paris
Collection Vérité, Paris
Collection Madame Saint Hilaire, Paris
Literature
Sweeney, James Johnson, African Negro Art, New York, Museum of Modern Art, 1935, p. 40, #242 (“Polychrome mask” – Dahomey – Coll. André Lhote, Paris)
Ciolkowska, Marie-Ange, La Collection Aubier. Une collection pendant la guerre, Rome, 1990, p. 37
Exhibited
African Negro Art, The Museum of Modern Art, New York, 18 mars-19 mai 1935
Sale room notice
Veuillez noter que la provenance a été complétée.

Provenance :

Vraisemblablement acquis auprès de Charles Ratton par André Lhote
Collection André Lhote, Paris
Lhote-Vérité, 22 novembre 1943, lot 16.
Collection Jean Aubier, Paris
Collection Vérité, Paris
Collection Madame Saint Hilaire, Paris

Brought to you by

Nathalie Hammerschmidt
Nathalie Hammerschmidt

Check the condition report or get in touch for additional information about this

Condition report

If you wish to view the condition report of this lot, please sign in to your account.

Sign in
View condition report

Lot Essay

Après sa longue vie en Afrique, ce magnifique masque gelede est passé entre les mains de quelques illustres collectionneurs français. Dans les années 1930, il fut prêté pour la fameuse exposition African Negro Art au Museum of Modern Art à New York par l’artiste cubiste André Lhote (1885-1962). Dix ans plus tard, le masque se retrouve dans la collection de Jean Aubier (1913-1956), éditeur et propriétaire de "La Balance", une librairie-atelier rue des Beaux-Arts. Ami de Picasso, de Francis Ponge, esprit passionné aussi bien par la littérature que par la peinture, l'ethnographie et les arts africains, il publia Tristan Tzara, Ponge, des poèmes d'André du Bouchet, des œuvres de Michel Leiris et d'André Frénaud. Il est également présent lors de la représentation confidentielle de Le Désir attrapé par la queue de Picasso, le 19 mars 1944, pièce dans laquelle jouait sa femme, l'actrice Zanie Campan. Après sa disparition, c'est au mains du père et du fils Vérité que le masque a été vendu à la collectionneuse parisienne, Madame de Sainte Hilaire. D’après Claude Vérité ce masque a aussi illustré un article au sujet de « l’art Nègre » dans le "Petit Larousse" dans les années 1950-60 – une photo Larousse est gardée dans ses archives. En avril 1935, Walker Evans l'a également photographié lors de l'exposition African Negro Art au Museum of Modern Art à New York. Composé de 603 sculptures, il a fallu six semaines pour photographier le tout, ne travaillant que le soir lors de la fermeture du musée.

More from Arts d'Afrique, d'Océanie et d'Amérique

View All
View All