Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
NICASIUS BERNAERTS (Bruxelles 1608-1678)
NICASIUS BERNAERTS (Bruxelles 1608-1678)
1 More
Lot transferred to an external warehouse. Please f… Read more
NICASIUS BERNAERTS (Bruxelles 1608-1678)

Lionne couchée

Details
NICASIUS BERNAERTS (Bruxelles 1608-1678)
Lionne couchée
huile sur toile, sur sa toile d'origine
114,5 x 187,5 cm. (45 x 73 ¾ in.)
Provenance
Collection d'Europe du Nord.
Special Notice

Lot transferred to an external warehouse. Please find more information about storage costs and the collection address in our General Terms and Conditions.
Post Lot Text
NICASIUS BERNAERTS, A LYING LIONESS, OIL ON CANVAS, UNLINED

Brought to you by

Astrid Centner
Astrid Centner Head of Department, Old Master Paintings

Lot Essay

Cette scène impressionnante d’une lionne qui vient de rendre son dernier souffle est empruntée à Frans Snyders (1579-1657) dans une oeuvre de très grand format (168 x 239 cm.), conservée au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux (inv. no. 7055; voir H. Robels, Frans Snyders : Stillebenmaler und Tiermaler 1579-1657, Munich, 1989, p. 318, no. 213, reproduit). Snyders y représente un lion laissé sans vie, la gueule ouverte, dans un paysage de campagne peuplé de lapins. Une variante de ce tableau au Liechtenstein Museum à Vienne, également donnée à Snyders (inv. no. GE2135), montre cette fois une lionne allongée au milieu des bois, se rapprochant encore davantage de notre tableau, tant par son sujet que par ses dimensions (111 x 198 cm.). C'est précisément de cette dernière composition que Nicasius Bernaerts semble se servir comme modèle, figurant l'animal sauvage sur un fond neutre et sombre, ce qui accentue encore le caractère dramatique de la scène.

Notre tableau s’impose comme un véritable portrait et pourrait constituer un témoignage des derniers instants de l’une des deux lionnes du jardin zoologique de Gand, baptisées respectivement Flandria et Brabantia, qui vivaient au temps de Rubens et dont le grand maître anversois lui-même s'était inspiré dans plusieurs oeuvres. Selon Pierre Jacky, spécialiste de Nicasius Bernaerts: "La facture du pelage, réalisée par de petites touches parallèles ponctuées d'empâtements venant à propos poser des accents de lumière, de même que la facture des ronces du premier plan à droite, sont caractéristiques de la manière de Nicasius qui s'éloigne quelque peu de la palette de Frans Snyders tout en annonçant celle de son brillant élève François Desportes."

Nous remercions Pierre Jacky d'avoir confirmé l'attribution à Nicasius Bernaerts sur la base d'un examen direct de l'oeuvre. Un certificat d'authenticité sera remis à l'acquéreur.

More from Maîtres Anciens, Peinture - Sculpture

View All
View All