Lot Content

COVID-19 Important notice Read more
PAUL REBEYROLLE (1926-2005)
" f " : In addition to the regular Buyer’s premium… Read more PROVENANT DE LA COLLECTION TORE A. HOLM, NORVÈGE
PAUL REBEYROLLE (1926-2005)

Market democracy (Le Monétarisme)

Details
PAUL REBEYROLLE (1926-2005)
Market democracy (Le Monétarisme)
huile, grillage, ciment et résine sur toile
280 x 265 cm. (110¼ x 104 in.)
Peint en 1997.
Provenance
Galerie Jeanne Bucher, Paris
Acquis auprès de celle-ci par le propriétaire actuel
Exhibited
Saint-Paul de Vence, Fondation Maeght, Paul Rebeyrolle, avril-juin 2000, No. 53 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition p. 129).
Paris, Galerie Jeanne Bucher, Paul Rebeyrolle. Le Monétarisme, septembre-octobre 1999, No.10349 (illustré au catalogue en couleurs au catalogue d'exposition p.17).
Stavanger, Stavanger Kunstmuseum; Haugar-Vestfold, Haugar-Vestfold Kunstmuseum; Lillehammer, Lillehammer Kunstmuseum; Trondheim, Trondheim Kunstmuseum, Sans og Samling, décembre 2011-juin 2012 (illustré en couleurs au catalogue d'exposition p.101).
Special Notice

" f " : In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 7% (i.e. 7.385% inclusive of VAT for books, 8.372% inclusive of VAT for the other lots) of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit.(Please refer to section VAT refunds)
Post Lot Text
'MARKET DEMOCRACY'; OIL, GRATING, CONCRETE AND RESIN ON CANVAS.

Lot Essay

Market Democracy ne serait-il pas l'ultime épisode de Suzanne et les veillards? On connaît l'histoire, comment la jeune personne se déshabille et comment quelques barbons jouent les voyeurs. D'ordinaire, Mlle Suzanne fait l'innocente et l'effarouchée, d'ordinaire, les insdiscrets se dissimulent derrière des buissons, une colonne ou encore une draperie selon l'humeur du peintre.

Paul Rebeyrolle n'a jamais cru à cette version trop honnête, trop éducorée. Il dépoussière la fable et en donne une autre saveur. Qaund elle ne minaude pas dans sa salle bains, Mademoiselle Suzanne joue à la starlette, organise des rendez-vous d'affaire avec les vieillards. Tout ce qui brille l'attire et pour un joli collier de perles en toc, elle est prête à vendre son âme. C'est normal, car aujourd'hui Mlle Suzanne commerce son image, traite avec les magazines. Les vieillards se frottent les mains, ils n'ont plus besoin de se cacher. Vautrés sur les tables, ils peuvent désormais "consommer au grand jour leur ration d'érotisme en quadrichromie." (catalogue d'exposition Paul Rebeyrolle, Le Monétarisme, Fondation Maeght Saint-Paul de Vence, 2000, p. 128).

;

More From Art contemporain

View All
View All