Details
René MAGRITTE

Lettres autographes et dessins originaux adressés à André Bosmans. 1959-1963

21 lettres autographes dont 10 signées "René Magritte" ou "Magritte", les autres signées "RM", comportant 8 dessins originaux, à l'encre ou au stylo à bille bleu; par ailleurs, 4 pages sont entièrement couvertes de dessins originaux en forme de bande dessinée intitulée Le Problème du nuage, en 16 cases de dimensions variables, pages signées à la fin "Magritte 1960; quelques croquis et schémas émaillent également cette correspondance. L'ensemble forme 25 pages de dimension in-8, dont 6 grand in-8: 240 x 140 mm, aux versos de prospectus de la revue Rhétorique, illustrés d'une reproduction du peintre; une page avec petit collage d'un fragment de journal; 4 pages de format in-4; 2 pages de format in-12 dont une carte postale reproduisant au verso une oeuvre du peintre et une enveloppe avec 4 lignes manuscrites.

RELIURE SIGNÉE DE D.-H. MERCHER. Maroquin mauve. Sur le premier plat, nom du peintre en lettres mosaïquées de maroquin citron, disposées à la chinoise, le "R" servant d'appui au prénom du destinataire de la correspondance, "André Bosmans", inscrit en lettres argentées à l'horizontale. Dos lisse, nom de l'artiste et titre en lettres argentées en long. Bordure intérieure de même maroquin. Etui bordé. Dos légèrement passé.

Très intéressante partie de l'importante correspondance de René Magritte, adressée au critique belge André Bosmans, donnant la méthode et la clef de certains de ses plus célèbres tableaux. L'amitié de Magritte et d'André Bosmans remonte à l'année 1958, début d'une profonde et fructueuse relation dont témoigne une longue correspondance. Après avoir organisé une rétrospective de l'oeuvre du peintre au musée des Beaux-Arts de Liège, André Bosmans fonda la revue Rhétorique en mai-juin 1961. Cette revue, résultant de l'étroite collaboration de Bosmans et de Magritte, publia des textes de Louis Scutenaire, Achille Chavée, Marcel Béalu, Paul Colinet ou encore Gérard Van Bruaene. 13 numéros furent publiés de 1961 à 1966. Ce fut la principale revue surréaliste belge de l'après-guerre, centrée autour de l'oeuvre de Magritte.

Parmi les dessins qui figurent dans la présente correspondance, certains se rapportent au Problème du nuage et forment une sorte de bande dessinée en 16 cases, développée sur 4 pages. La Solution est signée "Magritte 1960". Cette histoire en images est précédée par une lettre non datée [26 juillet 1960], accompagnée elle-même d'un petit dessin et de deux schémas explicatifs. Le peintre formule plusieurs "hypothèses" plastiques dont certaines évoquent d'autres tableaux bien connus de lui, tel ce parapluie ouvert portant le nuage qui rappelle Les Vacances de Hegel, de 1958.

Les présentes lettres sont aussi fort précieuses pour les réflexions générales que Magritte y dispense sur l'art, le style, la philosophie, l'histoire, la politique, etc., qui sont autant d'éclairages sur sa démarche plastique. Par exemple, à propos de Gaudi: "Un style nouveau ne saurait témoigner que d'un intérêt pour des formes nouvelles et celles-ci ne sauraient convenir qu'à un sentiment familier du mystère. C'est à la condition que le style de Gaudi devienne familier que ses maisons devenues indifférentes quant à leurs formes pourraient évoquer le réel avec son mystère, et nous donner comme des maisons ordinaires, un sentiment non familier du mystère" (Lettre du 18 août 1959).

Il est question également de ses diverses expositions en cours et notamment de la rétrospective organisée par Bosmans au musée des Beaux-Arts de Liège: "J'attends avec intérêt votre introduction pour le catalogue de cette exposition que j'espère toujours 'inactuelle' (n'ayant aucun intérêt pour 'l'actualité')" (Lettre du 31 mars 1960). A partir de septembre 1961, les lettres de Magritte concernent principalement la revue Rhétorique. Le peintre y prodigue ses conseils pour la mise en page, ses observations sur le papier, les illustrations, le découpage et la qualité des textes, la couverture et les caractères employés. Ces lettres constituent un témoignage de première main sur cette revue dédiée en grande partie à l'oeuvre de Magritte.

Référence: Les Lettres à André Bosmans (1958-1967) ont été publiées à Paris, chez Seghers-Isy Brachot, en 1990, sous la direction de Francine Perceval.
Post lot text
Twenty-one autograph letters signed by Magritte to the Belgian critic, André Bosmans. The letters incorporate eight original drawings and four pages of cartoon sequences treating the "problem of clouds", a frequent theme in the artist's work. The correspondence is published.
;

More from COLLECTION DANIEL FILIPACCHI PREMIERE PARTIE

View All
View All