Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
SARTRE, Jean-Paul (1905-1980). Saint Genet comédien et martyr. Manuscrit autographe partiel comportant de nombreuses ratures, ajouts et corrections. S.d. [vers 1951-1952]. 82 feuillets in-4 (210 x 270 mm). Encre bleue sur papier quadrillé. (Papier légèrement jauni, quelques infimes déchirures dans les marges supérieures sans aucune atteinte au texte)
SARTRE, Jean-Paul (1905-1980). Saint Genet comédien et martyr. Manuscrit autographe partiel comportant de nombreuses ratures, ajouts et corrections. S.d. [vers 1951-1952]. 82 feuillets in-4 (210 x 270 mm). Encre bleue sur papier quadrillé. (Papier légèrement jauni, quelques infimes déchirures dans les marges supérieures sans aucune atteinte au texte)

Details
SARTRE, Jean-Paul (1905-1980). Saint Genet comédien et martyr. Manuscrit autographe partiel comportant de nombreuses ratures, ajouts et corrections. S.d. [vers 1951-1952]. 82 feuillets in-4 (210 x 270 mm). Encre bleue sur papier quadrillé. (Papier légèrement jauni, quelques infimes déchirures dans les marges supérieures sans aucune atteinte au texte)

GENET "MIS À NU SANS COMPLAISANCE" PAR SARTRE.

Cette biographie de Jean Genet, publiée chez Gallimard en 1952, est née d'une simple préface que Sartre destinait aux Oeuvres complètes de l'écrivain et dont six fragments furent successivement publiés dans Les Temps modernes de juillet à novembre 1950.
A ces feuillets manuscrits, s'ajoutent 15 feuillets dactylographiés portant des corrections autographes de Sartre. Quatre sont consacrés à la "crise originelle" de Genet. Un autre, relatif à la création poétique de Genet, porte dans la marge, un COMMENTAIRE AUTOGRAPHE DE GENET au crayon. Il écrit, à propos de l'analyse de Sartre: "vrai à tel point que c'est en écrivant ce poème - en le fabricant - et non en écrivant N.D. des Fleurs, que j'eus la stupefaction un peu humilié qu'on fait des vers, ou qu'on peut en faire".
Dans un interview réalisé en 1964 pour Playboy Genet, à qui Sartre avait remis le manuscrit, affirme "Par Sartre j'ai été mis à nu, sans complaisance [...]. Mon premier mouvement a été de vouloir brûler le livre".

Sartre, dans la "Prière pour le bon usage de Genet" insérée à la fin de son texte, exprime quelle fut son intention :"Montrer les limites de l'interprétation psychanalitique et de l'explication marxiste et que seule la liberté peut rendre compte d'une personne dans sa totalité, faire voir cette liberté aux prises avec le destin, d'abord écrasée par ses fatalités puis se retournant sur elles pour les digérer peu à peu [...]".

[On joint:]

-- MANUSCRIT INÉDIT sur le film Miracle à Milan de Vittorio de Sica et Cesare Zavattini. 31 feuillets in-4 (270 x 210 mm). Encre bleue sur papier, au recto seulement. (Nombreuses ratures et corrections.)

Miracle à Milan, fable allégorique opposant les riches aux pauvres, remporta la Palme d'Or en 1951. Sartre se fait passer ici pour une femme "c'est à dire un être instinctif [et qui] n'entend rien à la politique". Il donne une discussion animée entre un ami "fasciste" et un autre "communisant" échangeant, autour d'une table de bistrot, leurs opinions sur le film. Sartre en fait une analyse précise, opposant la lecture catholique et la lecture marxiste du film.

TRÈS BEL ENSEMBLE DE MANUSCRITS DE SARTRE.
;

More from IMPORTANTS LIVRES ANCIENS, LIVRES D'ARTISTES ET MANUSCRITS

View All
View All