SUITE DE SIX FAUTEUILS A LA REINE D'EPOQUE LOUIS XVI
ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a c… Read more
SUITE DE SIX FAUTEUILS A LA REINE D'EPOQUE LOUIS XVI

ESTAMPILLE DE GEORGES JACOB, DERNIER QUART DU XVIIIE SIECLE

Details
SUITE DE SIX FAUTEUILS A LA REINE D'EPOQUE LOUIS XVI
ESTAMPILLE DE GEORGES JACOB, DERNIER QUART DU XVIIIe SIECLE
En hêtre mouluré, sculpté et doré, le dossier en médaillon, les pieds fuselés, cannelés et rudentés, estampillés G. JACOB sous la traverse avant, couverture de velours vert galonné
H.: 98 cm. (38 ½ in.) ; L.: 67 cm. (26 1/3 in.)
Georges Jacob, reçu maître en 1765
Provenance
Collection privée suisse.
Special notice

ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 5.5% inclusive of VAT of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds)
This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.
Post lot text
A SET OF SIX LOUIS XVI GILT BEECHWOOD ARMCHAIRS STAMPED BY GEORGES JACOB, LAST QUARTER 18TH CENTURY

Brought to you by

Hippolyte de la Féronnière
Hippolyte de la Féronnière Specialist

Lot Essay

Georges Jacob (1739-1814) eu une production immense. Par le nombre, par la qualité mais également par la diversité des œuvres il fut l’un des plus grands précurseurs et novateurs de son temps. Bien que les mémoires du Garde-Meuble de la Couronne fassent état d’une quantité incalculable de sièges livrés à la reine Marie-Antoinette ainsi qu’aux princes, Jacob eu également toute une production de sièges d’usage beaucoup plus simples et sobres mais toujours d’une élégance et d’une qualité d’exécution remarquable. Une suite de cinq chaises en cabriolet présentant ce décor de moulurations sinueuses très similaire à notre présent lot fut passée en vente chez Christie’s, le 3 octobre 2012, lot 324. Il en est de même pour une paire également en cabriolet, présentée à la vente chez Christie’s, le 4 juillet 2006, lot 360.

More from The collector: le goût français

View All
View All