SUITE DE TROIS TAPISSERIES DE LA TENTURE "AUX CHINOISERIES" D'EPOQUE LOUIS XVI
SUITE DE TROIS TAPISSERIES DE LA TENTURE "AUX CHINOISERIES" D'EPOQUE LOUIS XVI

AUBUSSON, D'APRES FRANCOIS BOUCHER ET DES CARTONS DE JEAN-JOSEPH DUMONS DE TULLE, DERNIER QUART DU XVIIIEME SIECLE

Details
SUITE DE TROIS TAPISSERIES DE LA TENTURE "AUX CHINOISERIES" D'EPOQUE LOUIS XVI
AUBUSSON, D'APRES FRANCOIS BOUCHER ET DES CARTONS DE JEAN-JOSEPH DUMONS DE TULLE, DERNIER QUART DU XVIIIEME SIECLE
En laine, la première représentant La Danse chinoise ou encore Le Divertissement et les deux autres représentant La Foire aux Oiseaux ; réduites en taille, quelques restaurations
263 x 320 cm. (103½ x 126 in.)
270 x 186 cm. (106 1/3 x 73¼ in.)
270 x 190 cm. (106 1/3 x 74 2/3 in.) (3)
Literature
Bibliographie comparative:
A. Ananoff, François Boucher, Tome I, La Bibliothèque des Arts, Lausanne-Paris, 1976, p. 342, pp. 344-345.
P.-F. Bertrand, "La Seconde Tenture chinoise tissée à Beauvais et Aubusson", Gazette des Beaux-Arts, novembre 1990, pp. 173-184.
C. Adelson, European Tapestry at the Minneapolis Institute of Art, Minneapolis, 1994, pp. 322-342.
Post lot text
A SUITE OF THREE LOUIS XVI TAPESTRIES FROM THE SET 'AUX CHINOISERIES', AFTER FRANCOIS BOUCHER AND DESIGNS OF JEAN-JOSEPH DUMONS DE TULLE, AUBUSSON, LAST QUARTER 18TH CENTURY

Brought to you by

Quitterie Marcellin
Quitterie Marcellin

Lot Essay

François Boucher (1703-1770) a fourni les dessins de cette série à Jean-Baptiste Oudry (1686-1755), le directeur de la manufacture royale de tapisserie de Beauvais. Il expose l'ensemble des huit tableaux de chinoiseries au Salon du Louvre entre août et septembre 1742 (aujourd'hui conservé au musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon). Ces tableaux sont très vite traduits en cartons par Jean-Joseph Dumons de Tulle (1687-1779). La tenture, composée de six sujets, remporte un vif succès et est tissée au moins une dizaine de fois entre juillet 1743 et août 1775 à Beauvais, tout en étant davantage copiée à Aubusson. Boucher, connu pour sa collection d'objets chinois, s'est inspiré de gravures, certaines datant du siècle dernier, ou encore de décors sur porcelaine ou autres objets chinois. On peut assurément attribuer à Boucher le regain du goût pour les chinoiseries dans les années 1740. Ses personnages, ses objets et ses formes orientales deviennent des composantes du style rocaille européen.

Avant qu'Aubusson ne reprenne les cartons de Beauvais, Jean-Joseph Picon emploie Dumons à adapter les dessins de la manufacture avant 1754. Il étend la tenture à neuf tapisseries, huit d'entre fenêtres, trois dessus de porte et près de cinquante panneaux de tapisserie d'ameublement. Dumons nommé peintre-cartonnier de la manufacture d'Aubusson par Louis XV en 1731, continue à fournir plus de vingt tentures jusqu'en 1755 lorsqu'il part travailler pour Boucher à Beauvais.

More from Collection personnelle d'Elsa Schiaparelli

View All
View All