Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
VIVIEN, commandant Jean-Stanislas (1777-1850). Quelques souvenirs de ma vie militaire 1792-1822. Manuscrit autographe signé. Le premier volume daté "Gap, le 7 mai, jour de St. Stanislas, 1837"; le second, commencé à Gap le 15 mars 1840 a été achevé le 2 juillet 1846.
VIVIEN, commandant Jean-Stanislas (1777-1850). Quelques souvenirs de ma vie militaire 1792-1822. Manuscrit autographe signé. Le premier volume daté "Gap, le 7 mai, jour de St. Stanislas, 1837"; le second, commencé à Gap le 15 mars 1840 a été achevé le 2 juillet 1846.

Details
VIVIEN, commandant Jean-Stanislas (1777-1850). Quelques souvenirs de ma vie militaire 1792-1822. Manuscrit autographe signé. Le premier volume daté "Gap, le 7 mai, jour de St. Stanislas, 1837"; le second, commencé à Gap le 15 mars 1840 a été achevé le 2 juillet 1846.

2 volumes in-4 (325 x 260 mm) de respectivement 407 et 447 pages. Encre sur papier. Manuscrit mis au net comportant peu de ratures mais de nombreux ajouts dans les marges et becquets. Demi-reliure de l'époque, veau blond, dos lisses ornés de fers dorés (reliure fatiguée et usée).

INTÉRESSANT TÉMOIGNAGE D'UN GRENADIER DE L'EMPIRE.

Jean-Stanislas Vivien s'engagea en 1792 au 2e bataillon des volontaires du Loiret et combattit aux armées du Nord et de Sambre-et-Meuse ainsi qu'en Italie, en Allemagne et en Moravie. Il s'illustra notamment lors de la bataille d'Eylau (février 1807). Ces souvenirs "d'une vie militaire de trente années dont vingt-deux de guerre" ont été publiés en 1907 sous le titre Souvenirs de ma vie militaire 1792-1822. Il y évoque, entre autres, la relation de la bataille livrée sur le Tage le 23 mars 1811, l'arrivée de Napoléon Ier à Paris après Waterloo et sa seconde abdication, l'empoisonnement de l'Empereur et le vingt-neuvième anniversaire d'Austerlitz "Je me rappelai l'Empereur passant la veille de la bataille à dix heures du soir dans les bivouacs de ses divisions d'Infanterie autour du Santon, position formidable qu'il avait fait fortifier la veille [...] et les soldats brandissant au dessus de sa tête des torches de paille allumée; C'était ainsi qu'ils célébraient leur général aux cris mille et mille fois répétés de: Vive l'Empereur [...] Je me rappelai l'armée rangée en bataille le lendemain à sept heures du matin [...] Je me rappelai le corps d'armée du maréchal Soult, dont j'avais l'honneur de faire partie [...]" (tome I, pp. 315 & 316).

On trouve, montés à la fin du premier volume, 15 documents relatifs à sa carrière depuis son brevet de lieutenant à la 55e brigade d'infanterie de ligne le 15 ventôse an XII (signé par Bonaparte, Berthier et Maret) jusqu'à son état de services dressé le 31 août 1822. Cinq documents sont signés par Clarke, comte d'Hunebourg et duc de Feltre. À ces nombreux documents s'ajoutent une intéressante description d'une baraque du camp de Boulogne accompagnée d'un dessin au crayon ainsi que ses brevets d'officier de la Légion d'honneur et de chevalier de l'ordre de Saint-Louis. (2)

Brought to you by

Chrisoph Auvermann
Chrisoph Auvermann

More from Importants livres anciens, livres d'artistes et manuscrits

View All
View All