Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
Details
CARTEL D'EPOQUE CHARLES X
VERS 1830
En bronze ciselé et doré, le cadran émaillé inscrit A PARIS, flanqué d'ailes reposant sur un nuage stylisé orné de branches et de guirlandes de fleurs et de fruits
Hauteur: 55 cm. (21¾ in.) ; Largeur: 57 cm. (22½ in.) ; Profondeur: 8 cm. (3 in.)
Provenance
Richard Seymour-Conway (1800-70), IVème marquis de Hertford.
Literature
Bibliographie :
Cat. expo. Musée Rétrospectif. Exposition de 1865, Lemer, Paris, 1867, n. 4328 "Cartel. Le cadran est posé sur des nuages , entre des branches de laurier et deux ailes déployées. Epoque de Louis XVI. M. le marquis d'Hertford"
Francis J. B. Watson, Wallace Collection Catalogues. Furniture, Londres, 1956, pl. 119.
Francis J. B. Watson, "Lord Hertford and the Musée Rétrospectif of 1865", Apollo, Juin 1965, p. 436.
Bibliographie comparative :
Hans Ottomeyer et Peter Pröschel, Vergoldete Bronzen. Die Bronzearbeiten des Spätbarock und Klassizismus, Klinkhardt & Biermann, Munich, 1986, p. 215
Exhibited
Musée rétrospectif. Exposition de 1865, Paris, Palais de l'Industrie, 1865, n. 4328.
Post Lot Text
A CHARLES X ORMOLU CARTEL CLOCK, CIRCA 1830

Lot Essay

Ce cartel est certainement celui de la collection Hertford - Wallace et plus précisément de la partie de la collection qui n'a pas été donnée en 1897 à la nation britannique par Lady Wallace. Sir Francis J. B. Watson (lettre du 16 novembre 1965) référence trois exemplaires de ce cartel : le présent exemplaire, anciennement dans la collection Wallace, un avec la galerie Bensimon dans les années 1960 et un dernier dans la collection de Sir Robert Abdy dans les mêmes années. La différence entre le présent lot et les deux autres modèles connus réside dans le nombre -un ou deux- de trous de remontage qui ponctuent le cadran.

Le présent cartel a été exposé en 1865 au Palais de l'Industrie dans le cadre de l'exposition du Musée rétrospectif. Lord Hertford expose à cette occasion nombre des trésors de sa collection. Pas moins de onze horloges sont offertes aux yeux des visiteurs ; la Gazette des Beaux- Arts se fait l'écho de l'opinion de ces derniers et souligne que "la collection Hertford est très riche en horloges, régulateurs et cartels". Le nombre et l'importance des oeuvres réunies par Lord Hertford lui valent le privilège d'avoir une salle spécialement dédiée à sa collection au Palais de l'Industrie. Seul un autre collectionneur, Léopold Double, a également droit à cet honneur. L'apparition sur le marché de ce cartel est l'occasion de souligner que, contrairement à l'idée communément répandue, la Wallace Collection à Londres ne contient qu'une partie limitée -numériquement du moins- de la fabuleuse collection de Lord Hertford.

More from Chefs-d'oeuvre d'une grande collection européenne

View All
View All