Auguste Rodin (1840-1917)
Auguste Rodin (1840-1917)
Auguste Rodin (1840-1917)
2 More
ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a c… Read more Provenant d'une collection particulière suisse
Auguste Rodin (1840-1917)

Le baiser, 4ème réduction ou petit modèle

Details
Auguste Rodin (1840-1917)
Le baiser, 4ème réduction ou petit modèle
signé 'Rodin' (sur le rocher, à droite) et avec la marque du fondeur 'F. BARBEDIENNE FONDEUR' (sur le rocher, à gauche); frappé '21' (à l'intérieur)
bronze à patine brun foncé
Hauteur: 24.9 cm.
Conçu en 1886; cette version dite "réduction no. 2" réalisée dans cette taille en 1898; cette épreuve fondue en mars 1913

signed 'Rodin' (on the rock, on the right) and with foundry mark 'F. BARBEDIENNE FONDEUR' (on the rock, on the left); stamped '21' (on the inside)
bronze with dark brown patina
Height : 9 7/8 in.
Conceived in 1886; this version referred to as "réduction no. 2" executed in this size in 1898; this bronze cast in March 1913
Provenance
Collection particulière, Paris (dans les années 1950).
Puis par descendance au propriétaire actuel.
Literature
G. Grappe, Catalogue du Musée Rodin, Paris, 1927, p. 47, nos. 91 et 92 (une autre version illustrée).
G. Grappe, Le Musée Rodin, Monaco, 1947, p. 142, no. 71 (la version en marbre illustrée, pl. 71).
R. Descharnes et J.-F. Chabrun, Auguste Rodin, Lausanne, 1967, p. 130 (la version en marbre illustrée en couleurs, p. 131).
I. Jianou et C. Goldscheider, Rodin, Paris, 1967, p. 100 (la version en marbre illustrée, pl. 54 et 55).
J.-L. Tancock, The Sculpture of Auguste Rodin, The Collection of the Rodin Museum Philadelphia, Philadelphie, 1976, p. 77, no. 151 (la version en marbre illustrée).
A. Le Normand-Romain, Le Baiser de Rodin, cat. exp., Paris, 1995 (autres versions illustrées, p. 20 et 43).
A. E. Elsen, Rodin's Art, The Rodin Collection of the Iris & B. Gerald Cantor Center for Visuals Arts at Stanford University, New York, 2003, p. 214-215 (une autre épreuve illustrée).
R. Masson et V. Mattiussi, Rodin, Paris, 2004, p. 40 (autres versions illustrées, p. 41 et 42).
A. Le Normand-Romain, Rodin et le bronze, Catalogue des œuvres conservées au Musée Rodin, Paris, 2007, vol. I, p. 158-163, no. S. 776 (une autre épreuve illustrée, p. 161).
Special notice

ƒ: In addition to the regular Buyer’s premium, a commission of 5.5% inclusive of VAT of the hammer price will be charged to the buyer. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds)
Post lot text
Dans Le Baiser, Rodin traite ce sujet élémentaire en adoptant un nouveau langage visuel, exprimant l’érotisme de la scène de manière extrêmement audacieuse, convaincante et tangible. Il le sculpte à l’origine dans le marbre, renforçant ainsi la sensualité du couple. Ce point a fait l’objet d’un débat animé sur l'œuvre précédente de Rodin, L’Âge d'airain, exposée au Salon de 1877, l'artiste étant alors accusé de «  moulage sur nature  » car le personnage était considéré comme l’imitation d’un véritable corps humain et donc trop proche de la réalité. En réponse, l'artiste a exagéré ou réduit la taille de ses sculptures, accentuant souvent des parties du corps humain dans la tradition de Michel- Ange. Le Baiser est l’une de ses interprétations les plus sensuelles, et peut- être même érotiques, de l’amour interdit, un sujet inspiré de l’histoire d’amour tragique de Paolo et Francesca décrite dans le Canto V de l’Enfer de Dante, qui les mènerait à leurs morts.
Le sujet du baiser, faisant parfois référence au baiser fatal de Paolo et Francesca ou au dernier baiser de Roméo et Juliette, a été interprété de plusieurs manières à travers les siècles. Cependant, l’approche réaliste et sensuelle de Rodin rendue par la qualité tridimensionnelle du medium est sans précédent et est d’autant plus accentuée par le mouvement remarquable de la rotation issue de l’entrelacement des deux personnages.
L’édition mesurant vingt-cinq centimètres fait partie des deux tailles initiales conçues pour Le Baiser, pour laquelle Rodin avait signé un contrat avec la fonderie Leblanc-Barbédienne le 6 juillet 1898. Le numéro "82948" à l’encre porté à l’intérieur permit à l'expert de l'artiste de conclure que la fonte de cette épreuve précède la date du 5 mars 1913, lorsque celle-ci fut vendue par la fonderie Barbédienne.

Rodin treats the simple subject of Le Baiser with a new visual language, by conveying the scenes eroticism in such a daring, convincing and tangible way. He originally sculpted the subject in marble, emphasizing the couple sensuality. The likeness to nature, the heightened sensuality had precisely been the source of the fierce debate over Rodins early work, L’Âge d'airain, at the 1877 Salon, when the artist was accused of "moulage sur nature". In response, he exaggerated or reduced the size of his casts often over-emphasizing parts of the human body in the tradition of Michelangelo. Le Baiser is one of his most sensual if not erotic - interpretations of forbidden love, inspired by Francesca and Paolos tragic love-story described in the Canto V of Dante's Inferno, which ultimately led to their deaths.
The subject of the kiss, sometimes alluding to Paolo and Francescas fatal kiss, or Romeo and Juliets last kiss, has been depicted in various ways throughout the centuries, yet Rodins naturalistic and sensual rendering through his mediums three-dimensionality is unprecedented, and is further emphasised by the extraordinary rotating movement created by the lovers embracing posture.
The edition size with a height of 25 centimetres was one of the two initial sizes conceived for Le Baiser, for which Rodin had signed a contract with the Leblanc- Barbédienne foundry on 6th July 1898. The number “82948” written in ink on the inside has enabled the expert to conclude that the present sculpture was cast before 5th March 1913, when it was sold by the Barbédienne foundry.

Lot Essay

Cette œuvre sera incluse au Catalogue Critique de l'Œuvre Sculpté d'Auguste Rodin actuellement en préparation à la galerie Brame & Lorenceau sous la direction de Jérôme Le Blay, sous le numéro 2019-5932B.
;

More from Impressionist & Modern Art

View All
View All