Browse Lots

Global notice COVID-19 Important notice
[MOZART, Wolfgang Amadeus (1756-1791)] - Ecole italienne du XVIIIe siècle
This item will be transferred to an offsite wareho… Read more
[MOZART, Wolfgang Amadeus (1756-1791)] - Ecole italienne du XVIIIe siècle

Portrait de musiciens, dit Portrait de Wolfgang Amadeus Mozart et Thomas Linley chez la famille Gavard des Pivets à Florence en 1770

Details
[MOZART, Wolfgang Amadeus (1756-1791)] - Ecole italienne du XVIIIe siècle
Portrait de musiciens, dit Portrait de Wolfgang Amadeus Mozart et Thomas Linley chez la famille Gavard des Pivets à Florence en 1770
huile sur toile
130 x 159 cm. (51 ¼ x 62 5/8 in.)
Literature
Probablement, O. E. Deutsch, "Mozart und seine Welt in zeitgenössischen Bildern", Wolfgang Amadeus Mozart. Neue Ausgabe sämtlicher Werke, Serie X, Supplement, Werkgruppe 32, Kassel, etc., 1961, p. 287-294 ;
Probablement, W. Bauer et O. E. Deutsch, Mozart. Briefe und Aufzeichnungen. Gesamtausgabe, Vol. 1: 1755-1776, Herausgegeben von der Internationalen Stiftung Mozarteum, Salzbourg, Kassel, etc., 1962, p. 338, n°177 ;
Probablement, G. Beechey, "Thomas Linley, Junior, 1756-1778", Musical Quarterly, Oxford, 1968, Nr. 1, janvier 1968, p. 74-82 ;
G. Geffray, "Mozart et Thomas Linley chez la famille Gavard des Pivets à Florence", Mozart. Bilder und Klänge, Salzbourg, Schloss Klessheim, 23 mars - 3 nov. 1991, Land Salzburg, Internationale Stiftung Mozarteum, 1991, [cat. d'exp.], p. 166-167, n° 156 ;
N. Salinger, Mozart à Paris, Paris, Musée Carnavalet, 13 novembre 1991 - 16 février 1992, [cat. d'exp.], p. 64, n° 28, (comme « Ecole française du XVIIIe siècle, Mozart et Thomas Linley chez la famille Gavard des Pivets à Florence ») ;
P. Overbeck, Die Chorwerke von Thomas Linley dem Jüngeren (1756 - 1778). Analyse, Vergleich, kompositorisches und biographisches Umfeld. Dissertation, Paderborn, 1998 ;
M. Botteri Ottaviani, "In posa a Verona: Due ritratti di Giambettino e Giandomenico Cignaroli.”, Mozart: Note di viaggio in chiave di violino. Riva del Garda, Museo Riva del Garda 2006, [cat. d'exp.], p. 115 ;
A. Basso, "A. Gavard des Pivets, Giuseppe Marie", I Mozart in Italia. Cronistoria dei viaggi, documenti, lettere. Dizionario dei luoghi e delle persone, Roma, Accademia nazionale di Santa Cecilia, 2006, p. 567-568 (comme « Ecole française du XVIIIe siècle, La rencontre de Mozart et la famille Pivet ») ;
F. Gétreau, "Retour sur les portraits de Mozart au clavier. Un état de la question.", Th. Steiner, Cordes et claviers au temps de Mozart. Actes des Rencontres Internationales, Lausanne 2006, n° VI, p. 89-90 (comme « Ecole française ou anglaise, Mozart et Thomas Linley chez la famille Gavard des Pivets à Florence ») ;
Ch. Großpietsch, "Die Mozarts sind, beym Maler", M. Breil et K. Borromäus Murr, Mozarts Modewelten, , Staatliches Textilmuseum Augsburg, 22 mars 2019 – 6 janvier 2020 [cat.d'exp].
Exhibited
Salzbourg, Stiftung Mozarteum, Mozart. Bilder und Klänge, [cat. d'exp.], Salzbourg, Schloss Klessheim, 23 mars - 3 nov. 1991, n°156 ;
Paris, Musée Carnavalet, Mozart à Paris, [cat. d'exp.],13 novembre 1991-16 février 1992, n° 118.
Special notice

This item will be transferred to an offsite warehouse after the sale. Please refer to department for information about storage charges and collection details.
Post lot text
Italian school 18th century, Portrait of musicians, said to be Wolfgang Amadeus Mozart and Thomas Linley in the family of Gavard des Pivets in Florence in 1770, oil on canvas

Lot Essay


Notre tableau fut pour la première fois identifié comme étant un témoignage inédit de la rencontre du jeune Mozart avec Thomas Linley par Geneviève Geffray à l'occasion de l'exposition Mozart, Bilder und Klänge en 1991. Cette scène s'inscrirait à un moment particulier de la vie de Mozart, alors qu’il entreprend avec son père Léopold un voyage de quinze mois en Italie pour parfaire son éducation et se faire connaître en tant que musicien auprès de la noblesse locale.

Nous sommes en mars-avril 1770 et Mozart a quatorze ans lorsqu’il séjourne à Florence chez Giuseppe Maria Gavard des Pivets, administrateur général des finances à la cour du Grand-Duc de Toscane (frère de l’empereur Joseph II). L’enfant prodige y rencontre le virtuose anglais du même âge, Thomas Linley (1756-1778), avec lequel il donne un petit récital pour leur famille d’adoption. C’est cet épisode précis que le peintre aurait choisi d’immortaliser.

Linley était considéré en Europe comme l’un des violonistes les plus talentueux de son temps. Sa rencontre avec Mozart et leur nouvelle amitié sont relatées dans une lettre de Léopold Mozart datée du 21 avril 1770 à Rome : « A Florence, nous avons retrouvé un jeune Anglais, élève du célèbre violoniste Nardini. Cet enfant qui joue merveilleusement bien, est de la taille et de l’âge de Wolfgang et vint chez Sgra Corilla, une poétesse cultivée à qui nous rendions visite sur recommandation de M. Laugier. Les deux jeunes garçons se produisirent à tour de rôle toute la soirée, en s’embrassant maintes fois. Le lendemain, le petit Anglais – qui est un enfant charmant – fit apporter chez nous son violon et joua tout l’après-midi, Wolfgang l’accompagnant au violon. Le lendemain nous avons déjeuné chez M. Gavard, l’administrateur des finances du grand-duc, et les deux garçons ont joué tout l’après-midi à tour de rôle, non pas comme des enfants mais comme des hommes. Le petit Tomaso nous accompagna chez nous et pleura amèrement lorsqu’il sut que nous partions le jour suivant. » (W.A. Mozart, Correspondance, Edition de la Fondation Internationale Mozarteum Salzbourg, 1986, I. 1756-1776, p.227). L’amitié qui unissait Mozart et Linley fut courte mais profonde, comme en témoigne peu après une lettre du jeune Mozart adressée à son ami.

Il nous faut cependant appréhender le sujet de notre tableau avec précaution. En effet, certains historiens ont plus récemment avancé des arguments iconographiques et vestimentaires qui pourraient remettre en doute l'identité des modèles.

More from Collection Alfred Cortot

View All
View All