Wassily Kandinsky (1866-1944)
Wassily Kandinsky (1866-1944)
1 More
VAT at the rate of 20% will be due on the total of… Read more Provenant de la collection de la Deutsche Bank
Wassily Kandinsky (1866-1944)

Trüber Aufstieg

Details
Wassily Kandinsky (1866-1944)
Trüber Aufstieg
monogrammé et daté '24' (en bas à gauche); daté et numéroté '1924 No 112' (au revers)
aquarelle et encre de Chine sur papier
36.3 x 37.2 cm.
Exécuté en janvier 1924

signed with the monogram and dated '24' (lower left); dated and numbered '1924 No 112' (on the reverse)
watercolour and India ink on paper
14 ¼ x 14 5/8 in.
Executed in January 1924
Provenance
Dr John Wolfsohn, Berlin [avocat de l'artiste] (acquis auprès de l'artiste en avril 1924 en échange de conseils juridiques).
Galerie Michael Hasenclever, Munich (acquis auprès de la famille de celui-ci en 1973); vente, Kornfeld und Klipstein, Bern, 11-13 juin 1975, lot 426.
Heinz Berggruen, Genève (acquis au cours de cette vente).
Vente, Sotheby Parke Bernet, New York, 20 mai 1982, lot 226.
Collection particulière, Japon.
Vente, Sotheby’s, New York, 17 mai 1990, lot 164.
Galerie John van Doren, New York.
Acquis auprès de celui-ci par le propriétaire actuel le 31 décembre 1991.
Literature
Liste manuscrite de l'artiste, Aquarelles, 'i 1924, 112 Trüber Aufstieg'.
V. Endicott Barnett, Kandinsky Watercolours, Catalogue raisonné, 1922-1944, Londres, 1994, vol. II, p. 94, no. 668 (illustré).
Exhibited
Vienne, Neue Galerie, Russische Kunstausstellung, Kandinsky, Archipenko, Chagall, Lissitzky, février 1924.
Weimar, Kunstsammlungen zu Weimar, Bauhaus-Künstler; Wiesbaden, Museum Wiesbaden et Dessau, Bauhaus Dessau, Malerei und Grafik aus den Besta¨nden der Kunstsammlungen zu Weimar und der Deutschen Bank, juillet 1993-janvier 1994, p. 67, no. 53 (illustré, p. 20).
Francfort, Schirn Kunsthalle; Berlin, Berlinische Galerie, Landesmuseum für Moderne Kunst, Photographie und Architektur et Leipzig, Museum der bildenden Künste, Auf Papier, Kunst des 20. Jahrhunderts aus der Deutschen Bank, mars-septembre 1995, p. 146, no. 79 (illustré en couleurs, p. 147).
Berlin, Deutsche Guggenheim, 25: fünfundzwanzig Jahre Sammlung Deutsche Bank, avril-juin 2005, p. 62, no. 01 (illustré en couleurs).
Istanbul, Sakip Sabanci Museum, Blind Date Istanbul, Works from the Deutsche Bank Collection, septembre-novembre 2007.

Special notice

VAT at the rate of 20% will be due on the total of the auction price and fees charged to the buyer. For more information, see the Section D.2. "VAT regime and export conditions” above.

Lot Essay

« L'enseignement du dessin au Bauhaus, affirmait Kandinsky, est une éducation du regard, pour apprendre à observer avec précision, et à représenter avec précision non pas l'apparence extérieure d'un objet, mais certains éléments constructifs, les lois qui gouvernent les forces (= les tensions) qui se trouvent à l'intérieur même d'un objet donné et de sa construction logique »

W. Kandinsky, 'Analytisches Zeichnen', in Bauhaus, 1928, cité in K.C. Lindsay & P. Vergo, Wassily Kandinsky: Complete Writings on Art, Boston, 1982, p. 729.

Exécuté en janvier 1924, ce paysage de formes abstraites reflète les recherches analytiques autour de la géométrie et de la couleur que mène Kandinsky au sommet de ses années Bauhaus. Un savant mélange d'éléments géométriques stoïques et de formes plus naïves et arrondies, de jeux de transparences, de flèches éparses et de symboles emphatiques, Trüber Aufstieg témoigne de la volonté persistante de l'artiste de traiter chacune de ses compositions comme un « monde » à part entière.
À l'époque où il exécute Trüber Aufstieg, Kandsinky est absorbé par l'analyse théorique de la forme, dont il rédigera bientôt les principes dans son essai Pünkt und Linie zu Fläche (Point et ligne sur plan). La présente œuvre effleure les idéaux exposés dans cet ouvrage, sans en faire pour autant une traduction littérale. Car si Kandinsky se montre austère et rigoureux dans ses écrits, il se révèle fort heureusement sensuel et impulsif dans sa peinture, se laissant conquérir par la forme et la couleur avec la même émotion qu'il voudrait susciter chez l'observateur. Aussi, comme pour la majorité des œuvres sur papier de sa période Bauhaus, le titre de cette pièce synthétise parfaitement l'atmosphère suscitée par cet ensemble de formes colorées non-figuratives, soigneusement disposées sur l'immensité blanche de l'arrière-plan.
L'association d'un titre aux consonances poétiques et de la géométrie abstraite et dépouillée de ses compositions, est un moyen pour Kandinsky de faire entendre la double intention de son art – à la fois expérimentale et profondément spirituelle. Sorte de version géométrique de certains de ses paysages abstraits de 1913, Trüber Aufstieg transpose le style plus instinctif et sensible de ses années antérieures au langage méthodique qu'il privilégie au Bauhaus. Elle atteste l'attention de plus en plus grande que le peintre accorde alors aux mécanismes de sa propre créativité. Kandinsky est persuadé que « la forme, même abstraite... possède sa propre sonorité intérieure » ; qu'elle est un « être spirituel », doté de son propre « parfum spirituel ». Aussi sa théorie artistique cherche-t-elle à percer les codes d'un ordre caché : celui d'une harmonie universelle qu'il considère comme la source de toute création.
Malgré ses montagnes et ses nuages tracés au cordeau, son arc-en-ciel, son soleil éclatant et ses faux airs de paysage, Trüber aufstieg reste une œuvre fondamentalement abstraite. Elle incarne, peut-être davantage encore que d'autres, le virage analytique que prennent les recherches de Kandinsky durant cette période. L'artiste fera don de Trüber Aufstieg à son avocat, John Wolfsohn, sans doute en guise de rémunération pour son procès contre le critique, galeriste et artiste expressionniste allemand Herwarth Walden, célèbre notamment pour avoir fondé la revue Der Sturm.

"The teaching of drawing at the Bauhaus', Kandinsky maintained, "is an education in looking, precise observation, and the precise representation not of the external appearance of an object, but of constructive elements, the laws that govern the forces (=tensions) that can be discovered in given objects and of their logical construction".
W. Kandinsky, 'Analytisches Zeichnen', in Bauhaus, 1928, quoted in K.C. Lindsay and P. Vergo, Wassily Kandinsky, Complete Writings on Art, Boston, 1982, p. 729.

Executed in January 1924 at the height of Kandinsky's involvement with the Bauhaus, and during a period when Kandinsky was heavily preoccupied with the theoretical analysis of form that he would later publish in his treatise Pünkt und Linie zu Fläche (Point and Line to Plane), Trüber Aufstieg is an approximation of many of the ideals outlined in this work. It is nevertheless, like the majority of Kandinsky's work, an approximation of these ideals rather than a literal transcribing of them. In his theoretical writing, Kandinsky was methodical and dry but in his painting, fortunately, he was sensual and impulsive, responding to form and colour in the way he hoped the viewer would, emotionally. The title of this work, like so many of Kandinsky's Bauhaus works on paper, reflects the general atmosphere instilled by the carefully orchestrated composition of non-objective coloured forms set against an infinite white background.
The juxtaposition of an emotive title with the simple abstract geometry of his compositions was intended to coax the viewer into an understanding of both the experimental and ultimately transcendental aims of Kandinsky's art. As a kind of geometricised version of some of Kandinsky's early 1913 abstract landscapes, Trüber Aufstieg, in its translation of a more organic and nature-based abstraction into the harsher geometric language he favoured at the Bauhaus, reflects the sharpening of Kandinsky's focus on the mechanics of his own creativity. Believing that "Form itself, even if completely abstract... has its own inner sound' to the point where it becomes "a spiritual being' with its own "spiritual perfume", Kandinsky sought through pictorial theory to discover the rules of an underlying and universal order of harmony that he believed lay at the root of all creation.
Despite its geometric clouds and mountains, rainbow and radiant sun and its undeniable sense of landscape, Trüber Aufstieg is a completely abstract work which, more than most, appears to reflect the analytical transformation that Kandinsky's research took. Trüber aufstieg was given by the artist to his lawyer John Wolfsohn, most probably as payment for a lawsuit he had against the German Expressionnist artist and art critic and gallery owner Herwarth Walden, also best known as the founder of the Expressionist magazine Der Sturm.

More from Paris Avant-garde

View All
View All