Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
SEBA, Albertus. Locupletissimi rerum naturalium thesauri. Amsterdam: J. Wetsten, W. Smith, J. Waesberg, H.C. Arksteum, H. Merkum et P. Schouten, 1734-1735-1758 [-1760] -1765 [-1769].
VAT at a rate of 5.5% will be payable on both the … Read more
SEBA, Albertus. Locupletissimi rerum naturalium thesauri. Amsterdam: J. Wetsten, W. Smith, J. Waesberg, H.C. Arksteum, H. Merkum et P. Schouten, 1734-1735-1758 [-1760] -1765 [-1769].

Details
SEBA, Albertus. Locupletissimi rerum naturalium thesauri. Amsterdam: J. Wetsten, W. Smith, J. Waesberg, H.C. Arksteum, H. Merkum et P. Schouten, 1734-1735-1758 [-1760] -1765 [-1769].

Extraordinaire exemplaire d’un des plus beaux ouvrages d’histoire naturelle du XVIIIe siècle, finement enluminé par un artiste contemporain de l’édition, dans une fantastique reliure mosaïquée de l’époque.

Albert Seba (1665-1736), apothicaire allemand et figure de proue de la Compagnie des Indes en Hollande, s'est d'abord fait connaître pour son vaste Cabinet de curiosités, une des principales attractions de la ville d'Amsterdam au début du XVIIIe siècle. En 1717, sa première collection est achetée par nul autre que le Tsar Pierre le Grand. La plupart des textes des deux premiers volumes sont de la plume de Seba lui-même. Après sa mort en 1736, la publication ne put être poursuivie que grâce à la vente aux enchères de sa seconde collection de curiosités. Il s'était attaché la collaboration de scientifiques de premier ordre: H. Boerhaave, H.D. Graubius, P. Massuet et P. van Musschenbroek. La plus importante de ces contributions est peut-être la description de poissons rédigée par P. Artedi qui fut recommandé par Linnaeus (qui choisit de ne pas contribuer lui-même au recueil).

Les planches représentent des oiseaux, des mammifères, des reptiles, des insectes, des papillons, des araignées, des poissons, des crustacés ou encore des minéraux. On trouve aussi 60 planches où figurent environ 6000 coquillages élégamment disposés. Le livre est aussi fameux pour ses représentations de monstres et de bêtes surnaturelles, comme une hydre à sept têtes. Le frontispice gravé et les vignettes sont de P. Tanjé d'après L.F. Dubourg, le portrait de Seba par Houbraken d'après J.M. Quinkard, et les planches par P. Tanjé, A. van der Laan, F. de Bakker, A. van Buysen, de la Croix, J. Folkema, W. Jongman, F. Morellon, K.D. Pütter, J. Punt and J. van der Speyk.

La reliure est un véritable tour de force, et un exemple admirable des reliures de très grand luxe produites aux Pays-Bas au milieu du XVIIIe siècle. Suenonius Mandelgreen, qui a réalisé les deux premiers volumes, est originaire de Uppsala, en Suède, et c'est probablement là-bas qu'il a fait son apprentissage. On ignore presque tout du début de sa vie, jusqu'aux alentours de 1736, lorsqu'il arrive à Middlebourg, aux Pays-Bas. Pour ces deux volumes, Mandelgreen a utilisé une large panoplie de roulettes et de fers. On sait que les notables de Middleburg aimaient offrir des livres somptueusement reliés par Mandelgreen aux puissants de Zélande. Il est possible de donner raison à James Edward qui, en 1790, écrivait dans un catalogue de vente que ces trois volumes ont également été reliés dans le but d'en faire des présents. Un exemplaire de Taalryk register der plaat- ofte figuurbeschrijvingen der bloemdragende gewassen, 1736-1748, par Johan Weinmann, dans les collections de la British Library, relié par Mandelgreen comporte un décor s'approchant de cet exemplaire. D'autres exemples se trouvent à la Koninklijke Bibliotheek. Aucun exemple de reliures cette qualité par ce maître suédois n'est passé en vente publique.

Mandelgreen a été en activité à Middleberg entre 1736 et 1758. Les registres municipaux le citent en tant qu'imprimeur en 1756 et 1757, et on sait qu'il a aussi été encanteur. Mandelgreen n'a donc relié que les 2 premiers volumes. Le troisième volume porte l'étiquette du grand relieur français de la seconde moitié du XVIIIe, Nicolas-Denis Derome. Il est évident qu'au moment de continuer la reliure pour le troisième tome, le relieur s'est attaché à calquer son travail sur celui de Mandelgreen. Un autre relieur, celui-ci anonyme, fit de même avec le quatrième. Seules de légères variations dans les fers utilisés permettent de distinguer les trois relieurs.

4 volumes grand in-folio (504 x 340 mm), 4 faux-titres en hollandais, 4 titres en latin imprimés en rouge et noir avec vignettes coloriées, frontispice gravé et colorié au vol. 1, vignette à la dédicace coloriée au vol. 1 et vignettes coloriées aux premières pages de texte de chaque volume, portrait gravé et colorié de Seba, et 449 planches gravées à l'eau-forte dont 175 sur double-page. Reliure: les tomes 1 et 2 reliés par Suenonius Mandelgreen (signé et daté "1756" au premier plat du tome 1); tome 3 relié uniformément par Nicolas-Denis Derome (étiquette au faux-titre) avec de très légères différences dans les fers utilisés ; tome 4, non signée et relié uniformément mais avec, cette fois encore, des fers très légèrement différents : maroquin rouge, encadrement de pièces de maroquin noir mosaïqué, alternant avec des cercles liés de maroquin noir et de cœurs de maroquin vert clair aux angles, ornés en surimposition d'une guirlande florale dorée et petits fers, dentelle dorée à la grecque, encadrement intérieur de pièces de maroquin vert mosaïqué et orné d'un décor floral doré, à l'intérieur, entrelacs de larges filets mosaïqués de maroquin noir et décor floral doré, fers à l'urne, coupes et angelots, au centre, large rose des vents en maroquin rouge, noir et vert mosaïqué, avec en dessous, la devise en hollandais 'In Hoop' en lettres dorées, dos à 8 caissons, pièces de titre et de tomaison en maroquin vert et noir, lettres dorées, large décor floral doré (coiffes abîmées, quelques légères restaurations aux tomes 1, 3 et 4, une pièce de tomaison détachée au tome 4). Provenance: Antoine Marie Pâris d'Illins (1746-1809; ex-libris armorié, signé 'A.P.') – James Edwards, 'Bibliotheca Elegantissima, Parisina', 28 mars-2 avril 1790, lot 132: ‘Exempl. manifique … enluminé avec un soin tout particulier; la reliure a été faite avec une très grande dépense, ce qui fait croire que cet exemplaire a été présenté à quelque amateur’). Plusieurs exemplaires portent ces deux mêmes provenances, il est donc raisonnable de penser que le premier vendit sa bibliothèque au second peu avant la Révolution.
Special Notice

VAT at a rate of 5.5% will be payable on both the hammer price and the Buyer’s premium. It will be refunded to the Buyer upon proof of export of the lot outside the European Union within the legal time limit. (Please refer to section VAT refunds).

Brought to you by

Chloé Beauvais
Chloé Beauvais
;

Related Articles

View all
Collecting guide: incunabula  auction at Christies
‘People were amazed at what sh auction at Christies
On the unicorn trail: five nea auction at Christies

More from Livres Rares et Manuscrits

View All
View All