Lot Content

Global notice COVID-19 Important notice
SAINT-EXUPÉRY, Antoine de (1900-1944). Lettre autographe signée "Antoine" à Lucie-Marie Decour. 4 pages sur 4 feuillets in-4 (266 x 205 mm) numérotés [I]-IV. Située à Cap Juby, s.d. [probablement juin 1928]. Encre sur papier pelure. (Traces de pliures.)
Depuis huit mois je vis au milieu de ce sable: j'en ai assez...
SAINT-EXUPÉRY, Antoine de (1900-1944). Lettre autographe signée "Antoine" à Lucie-Marie Decour. 4 pages sur 4 feuillets in-4 (266 x 205 mm) numérotés [I]-IV. Située à Cap Juby, s.d. [probablement juin 1928]. Encre sur papier pelure. (Traces de pliures.)

Details
SAINT-EXUPÉRY, Antoine de (1900-1944). Lettre autographe signée "Antoine" à Lucie-Marie Decour. 4 pages sur 4 feuillets in-4 (266 x 205 mm) numérotés [I]-IV. Située à Cap Juby, s.d. [probablement juin 1928]. Encre sur papier pelure. (Traces de pliures.)

Provenance: Lucie-Marie Decour et par descendance au propriétaire actuel.

SAINT-EXUPÉRY, EN POSTE À CAP JUBY, CONFIE LA SOLITUDE QUI LUI PÈSE. LETTRE INÉDITE.

Nommé en octobre 1927 chef de poste à Cap Juby, escale technique essentielle sur la ligne Toulouse-Casablanca, Saint-Exupéry y restera jusqu'en décembre 1928, épaulé par deux mécaniciens. Cap Juby, à quelques centaines de mètres dans le désert espagnol du Rio del Oro, est composé de quelques baraques et d'un hangar de toile.

Dans cette longue lettre, Saint-Exupéry tente de dépeindre à son amie sa solitude. "Je ne sais pas si vous vous rendez très bien compte de ce qu'est 'mon trou'. [...] C'est-à-dire qu'en descendant la côte pendant 1.800 km vous ne trouverez que deux constructions en pierre: le fort de Villa Cisneros et Port Etienne..." Sa lassitude se fait de plus en plus lourde: "Vous pensez bien que j'ai usé ici tout ce que j'avais à raconter. J'avais des provisions de souvenirs: elles commencent à s'épuiser. Et, commencent à s'épuiser aussi un amour de la vie et une curiosité que plus rien jamais n'alimente. [...] Une chromo du Sahara au soleil couchant le meublerait pour vous de légende et de caravanes mystérieuses. Vous vous en feriez une idée fausse. Le vrai Sahara pour moi c'est quelques tessons de bouteille dans le sable, autour d'un fort".

Seule la TSF le relie vaguement au monde extérieur. "Deux pylônes plantés dans le sable. De temps en temps l'Europe existe. Nous l'aurions presque oublié. [...] Après ces révélations brèves le monde retombe pour une semaine dans son mutisme [...]. Nous sommes si loin et si petits que ces messages me semblent des communications interstellaires." Il évoque alors quelques lectures, Valery Larbaud et Margaret Kennedy -- "j'ai lu beaucoup d'autres bouquins mais tous ces gens qui vivent dans des paysages verts me semblent étrangers".

Enfin, il fait part à son amie de son désir de retourner en France: "je me donne encore trois mois. Le 1er septembre je file sur Paris". Mais le retour l'inquiète, "reprendre l'intimité avec ceux que l'on a quitté depuis des mois -- c'est très difficile. C'est forcer une vingtaine de secrets. Apprendre vingt langages nouveaux. Un lent travail de rééducation"... (2)

Brought to you by

Audrey Bangou
Audrey Bangou

More from Importants Livres Anciens, Livres d'Artistes et Manuscrits

View All
View All